Pierre-Emerick Aubameyang aurait pu rejoindre Sunderland (D3 anglaise) en 2013, du temps où le club évoluait en 1re division. Alors que le Gabonais évoluait à Saint-Étienne (D1 française), les Black Cats ont rechigné à payer la clause libératoire du joueur, qui s’est finalement engagé avec Dortmund.

Actuellement à Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang aurait pu rejoindre Sunderland en 2013. © thesefootballtimes.co

 

Entraineur de Sunderland (D3 anglaise) de mars à septembre 2013, alors que le club évoluait encore en 1re division, Paolo Di Canio révèle avoir voulu recruter Pierre-Emerick Aubameyang. À cette époque, le Gabonais évoluait encore à Saint-Étienne. Dans un récent entretien accordé à Sky Sport, le coach italien affirme que seulement 13 millions d’euros (plus de 8,5 milliards de francs) étaient nécessaires pour enrôler l’attaquant.

Malgré l’insistance de l’Italien, «le conseil d’administration n’a pas voulu bouger et n’a pas débloqué les fonds nécessaires pour faire signer l’attaquant gabonais», a confié le technicien. Durant l’été 2013, Pierre-Emerick Aubameyang a finalement quitté les Verts pour Dortmund (D1 allemande), qui a décaissé les 13 millions exigés par le club français.

En 2018, l’attaquant gabonais débarquera à Arsenal (D1 anglaise), qui a mis 63 millions d’euros (plus de 41 milliards de francs CFA) sur la table pour l’arracher à Dortmund. Actuellement relégué dans l’antichambre du football anglais, Sunderland se mord certainement les doigts de n’avoir pas recruté Pierre-Emerick Aubameyang.

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Ce n’est plus d’actualité on passe. Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW