L’Atlético Akanda été officiellement présenté, le 10 novembre à Libreville. Ce club de football féminin entend miser sur la formation de jeunes joueuses et l’accompagnement dans leur éducation et formation professionnelle.

Le staff dirigeant de l’Atlético Akanda, le 10 novembre 2019 à Libreville. © D.R.

 

Le football féminin vient de s’enrichir d’un nouvel acteur. Il s’agit de l’Atlético Akanda, officiellement présenté le 10 novembre à Libreville. «L’activité du club s’organise autour du produit football pour débuter, et s’étendra vers d’autres activités comme le cyclisme et athlétisme», a indiqué le président du club.

Selon Freddhy Koula, l’Atlético Akanda nourrit plusieurs ambitions avec la formation de jeunes joueuses (pour commencer) et l’accompagnement dans leur éducation et leur formation professionnelle. «C’est un pilier stratégique du club, qui se veut devenir un véritable vivier de joueuses et joueurs talentueux pour l’équipe nationale. Mais aussi source importante de création de valeur pour le football local, et le pays en lui-même», a-t-il souligné.

Selon l’instance dirigeante de cette formation, son modèle d’organisation permettra d’«accroître les partenaires et les revenus de façon substantielle, et d’installer le club parmi les plus grands clubs nationaux et régionaux». Sur le long terme, le club entend asseoir sa stratégie sur «la récurrence des performances sportives, éducatives et scolaires des joueuses de l’équipe féminine, avec un pilier stratégique fort, l’Academy Atletico Akanda, et l’exploitation de ses propres infrastructures».

Existant depuis 2018 sous l’appellation de Ballon d’or féminin, Atlético Akanda, à l’instar des plus grands clubs, dispose d’une enceinte moderne pour les entraînements de haut niveau avec le complexe sportif le Ballon d’Or, partenaire historique du club. «L’exploitation de ce complexe ultramoderne et multifonctionnel, ouvert 365 jours par an, constitue un axe majeur de développement du club à moyen terme», a indiqué Freddhy Koula.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW