Le Sparta Prague (D1 tchèque) envisage de se séparer de Guélor Kanga. Le club pourrait vendre le milieu de terrain dès cet hiver, alors qu’il est actuellement le meilleur buteur du championnat.

Le Sparta Prague pourrait se séparer Guélor Kanga cet hiver. © D.R.

 

Auteur de belles performances depuis le début de saison, Guélor Kanga pourrait voir son aventure s’écourter au Sparta Prague (D1 tchèque). Le milieu de terrain est actuellement le meilleur buteur du championnat avec 10 réalisations en 19 matchs, auxquelles s’ajoutent quatre passes décisives. Mais son inconstance pourrait précipiter son départ, à six mois de la fin de son contrat.

«Le directeur sportif et moi en parlons, mais maintenant je ne peux rien dire de concret», a confié le coach du Sparta Prague. «Il y a des matchs où Kanga gâche le jeu avec de nombreuses pertes de balle, et des rencontres où il fait d’énormes différences. À l’heure actuelle, je ne sais pas quoi penser à son sujet (…) C’est un joueur complexe et distinctif, égoïste dans le bon sens. Il veut tout prendre sur lui et quand il échoue, il en veut encore plus. Ce qui est parfois mauvais», a expliqué Václav Jílek à idnes.cz.

Passé par Mangasport, Missile ou encore Mounana, au Gabon, le joueur de 29 ans est arrivé au Sparta, en 2018, où il s’est engagé pour deux saisons. Lors de sa première saison, il s’est distingué par un jeu assez haché, récoltant 14 cartons jaunes avec une expulsion à la clé. Cette année, le joueur semble avoir rectifié le tir avec, actuellement, quatre avertissements en 19 journées de championnat.

Les supporters du club, eux, ne sont pas aussi en proie au doute comme les dirigeants. Ils souhaitent que Guélor Kanga continue l’aventure avec les Rouges. Dans l’hypothèse d’une séparation avec Guélor Kanga, le staff dirigeant du Sparta penche pour un départ cet hiver, afin d’engranger un peu d’argent, le contrat du joueur expirant en fin de saison, dans six mois.

 
 

1 Commentaire

  1. Nkembo dit :

    Kanga a refusé la proposition de prolongation de son club. Son contra s’expirant en Jun 2020, c’est le moment de le vendre si le club tient à recevoir quelque chose.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW