Alexander Ndoumbou s’est engagé avec le Shanghai Shenhua (D1 chinoise) en provenance du FC Vereya (D1 bulgare). Le montant de son transfert et la durée son contrat avec son nouveau club n’ont pas été révélés.

Alexander Ndoumbou s’est engagé avec le Shanghai Shenhua. © D.R.

 

Après le départ de Malick Evouna, la Chine accueille un nouveau Gabonais. En manque de temps de jeu avec le FC Vereya (D1 bulgare), Alexander Ndoumbou vient de s’engager avec le Shanghai Shenhua (D1 chinoise). Bénéficiant d’un passeport chinois, l’international gabonais a signé sous son nom chinois : Qian Jiegei. Le joueur de 27 ans ne sera donc pas comptabilisé comme joueur étranger.

Par ailleurs, le montant de son transfert et la durée de son contrat avec l’actuel 7e de la Chinese Super League n’ont pas été révélés. Un choix de carrière très critiqué au Gabon notamment. Des critiques auxquelles a réagi l’ancien joueur de Marseille (D1 française) sur sa page Facebook.

«La vie est faite de choix. Et j’ai fait le mien. J’ai construit ma carrière seul depuis l’âge de 12 ans. Je ne dois rien à personne mise à part mes parents et Dieu. Un nouveau chapitre s’ouvre en Chine. Pour ceux qui seront sceptiques sur la tournure de ma carrière, c’est votre droit. Moi je suis fier de pouvoir évoluer en D1 chinoise. C’est une opportunité que j’ai saisie pour évoluer dans le pays d’origine de ma mère et que j’assume entièrement», a déclaré le milieu de terrain.

Peut-être l’expérience chinoise permettra-t-elle enfin de faire décoller la carrière du natif de Port-Gentil. Grand espoir du football depuis 2010, Alexander Ndoumbou n’a jamais pu confirmer les espoirs placés en lui.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW