Didier Ndong serait en discussions avec Rostov (D1 russe) avec lequel il pourrait s’engager en janvier prochain. Le club russe serait disposé à verser à Sunderland (D3 anglaise) les 2,6 milliards de francs CFA exigés pour enrôler l’international gabonais.

Après plusieurs semaines de galère à Libreville, Didier Ndong pourrait rebondir en s’engageant avec Rostov, en Russie. © plzsoccer.com

 

Rongeant son frein à Libreville depuis la résiliation de son contrat avec Sunderland (D3 anglaise) en octobre, Didier Ndong pourrait bientôt sortir la tête de l’eau. Plusieurs sources rapportent en effet que le milieu de terrain est pisté par Rostov (D1 russe), qui souhaiterait l’enrôler en janvier prochain à l’ouverture du mercato hivernal.

Le club réalise un début de saison impressionnant en Premier League russe, avec une 4e place et seulement deux points derrière Krasnodar (D1 russe), 2e du championnat. Rostov serait disposé ainsi à verser à Sunderland le montant de la compensation financière fixée pour recruter Didier Ndong.

Lors de la résiliation de son contrat le 11 octobre, le club anglais avait exigé à l’international gabonais de lui verser une certaine somme en cas de nouveau contrat avec un autre club avant le 4 octobre 2019. Une compensation dont le montant serait de 3,5 millions de livres (plus de 2,6 milliards de francs CFA).

Le départ de Didier Ndong vers la Russie serait un ouf de soulagement pour ce dernier. Lui qui broie du noir à Libreville, où il serait plombé par de sérieuses difficultés financières. Ce transfert lui permettrait par ailleurs de donner un nouveau souffle à sa carrière après l’échec de son passage à Sunderland et aussi renouer avec les Panthères.

 
 

2 Commentaires

  1. Nkembo dit :

    Tiens bon fils, il nous faut une victoire au Burundi.

  2. Jones dit :

    Les russes vont le corriger ce petit orgueilleux !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW