Limité par les difficultés financières dues au manque du soutien de l’Etat, le CMS va privilégier la formation cette saison. «Il nous faut nous séparer de tous les cadres de l’équipe», a prévenu le président du club.

Le CMS. © D.R.

 

Sorti prématurément du tour préliminaire de la Ligue des champions, le CMS a décidé de reconsidérer ses ambitions. Le champion du Gabon en titre va privilégier la formation cette saison. Le président du club justifie cette nouvelle orientation par les nombreuses difficultés éprouvées durant ces deux années en compétitions africaines.

«Il n’y a plus d’ambitions à avoir. Le contexte ne sied pas, parce qu’en deux ans, l’Etat ne nous a pas accompagnés», a confié le président du CMS à Gabonreview, joint au téléphone. «Cela ne sert à rien de viser le titre et aller en coupe d’Afrique rencontrer les mêmes difficultés», a estimé Bosco Alaba Fall.

Le président du CMS veut amorcer une nouvelle ère du club. «On va faire le renouveau basé sur la formation des jeunes. Il nous faut nous séparer de tous les cadres de l’équipe», a révélé Bosco Alaba Fall, sans exclure la participation au champion national.

L’amertume de l’élimination au Tchad

Ce dernier reste par ailleurs très marqué par l’élimination de son club au 1er tour préliminaire de la Ligue des champions. Après le match nul (0-0) concédé à domicile, le CMS s’est incliné (2-0) face à Elect Sport (D1 tchadienne) à N’Djamena.

«Les deux buts ont été encaissés sur balles arrêtées. Le premier but est parti du coin de corner. C’est la faute du gardien et des défenseurs centraux qui ont été attentistes. Le deuxième est venu d’une erreur de défenseur qui a marché sur le ballon jusqu’à ce que il commette une faute sur l’attaquant qui a occasionné un coup franc, à l’entrée de la surface de réparation», a regretté le président du CMS.

Pour Bosco Alaba Fall, «cette élimination laisse un goût amer. D’autant que de nos jours, on ne peut plus encaisser ce types de buts». Après leur élimination, les joueurs ont regagné Libreville par la voie terrestre.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW