Le Mali a décroché son billet pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 en dominant (0-1) le Gabon, lors de la 5e journée des éliminatoires, le 17 novembre à Libreville. Les Panthères devront impérativement en venir à bout du Burundi, en mars prochain, pour espérer aller au Cameroun.

Le Mali bat le Gabon et file à la Can 2019. © D.R

 

Le Gabon a fortement compromis ses chances de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Opposées aux Aigles du Mali pour le compte de la 5e journée des éliminatoires, le 17 novembre à Libreville, les Panthères se sont inclinées (0-1). L’unique but de la rencontre a été inscrit en première période (11’) par Moussa Doumbia.

Menés très tôt dans la partie, les hommes de Daniel Cousin ne parviendront pas à refaire leur retard. Et sans les interventions d’un Didier Ovono en état de grâce, l’addition aurait clairement été plus salée. Fébriles défensivement, techniquement imprécis, inoffensifs en attaque et pas du tout aidé par l’état de la pelouse, le Gabon n’a clairement pas été à la hauteur de l’enjeu.

Résultat des courses : le Mali a récupéré la 1re place (11 points) du groupe C mais surtout, s’est qualifié pour la Can 2019. Son adversaire, précédemment 2e, a glissé d’une place et reste cantonné à huit points. Grosse surprise du groupe, le Burundi est 2e de la poule avec neuf points. Bon dernier et déjà éliminé, le Soudan du Sud n’a engrangé aucun point depuis le début des éliminatoires.

Si elles n’ont globalement pas été au niveau depuis le début des éliminatoires, les Panthères conservent cependant une chance de rejoindre le Mali au Cameroun. Il faudra pour cela battre le Burundi à domicile, lors de l’ultime journée des éliminatoires. Tout autre résultat, indépendamment de celui de l’autre match du groupe, éliminera le Gabon. Daniel Cousin et ses hommes savent à quoi s’attendre en mars prochain.

 
 

2 Commentaires

  1. Legaboma dit :

    Mais cela ne surprend plus…vu que vous faites jouer les gens par connaissances ..donc cela vous regarde.

  2. L'optimiste dit :

    Il faudra impérativement gagner le dernier match face au Burundi pour se qualifier. Rien n’est impossible à ceux qui sont optimistes, parce que, même dans la défaite, cette nature nous fait voire plus loin. J’y crois…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW