Légende vivante du football, le roi Pelé ne peut plus marcher normalement. Âgé de 79 ans, déprimé par son mauvais état de santé, l’homme a décidé de se replier sur lui-même. La révélation a été faite par son fils Edinho sur Globoesporte.com, repris par plusieurs médias.

Pelé (à droite) et Ali Bongo, en 9 février 2012, au stade sino-gabonais d’Akanda.  © DCP-Gabon

 

Le roi Pelé, légende vivante du football, devrait célébrer ses 80 ans en octobre prochain. Mais victime d’une erreur médicale après une côte brisée, il s’est vu retirer un rein, a été opéré de la hanche et n’a plus jamais été au mieux de sa forme. «Il est assez fragile en termes de mobilité», a expliqué son fils Edinho sur Globoesporte.com. «Ce qui fait qu’il souffre d’une forme de dépression», a-t-il ajouté.

Selon lui, le roi n’arrive à marcher qu’avec un déambulateur. S’il assure qu’« il va un peu mieux par rapport à une période récente où il était en fauteuil roulant», il soutient tout de même que Pelé «a du mal à se déplacer». «Vous imaginez, c’est le Roi ! Il a toujours été une figure si imposante et aujourd’hui il n’arrive plus à marcher normalement. Il a honte, il ne veut pas sortir, aller dans la rue. Il est replié sur lui-même», a-t-il ajouté.

«Força rei» (force au roi), s’écrient ses fans qui lui assurent leur soutien moral d’autant plus que, a souligné Edinho, hormis ses problèmes de mobilité et leurs conséquences sur son moral, Pelé se porte bien sûr le plan physique. De son vrai nom Edson Arantes Do Nascimento, le roi pelé débute sa carrière professionnelle à l’âge de 15 ans au Santos FC. À 16 ans, il jouera son premier match international en Suède. Après avoir éliminé la France en inscrivant 3 buts lors du match France-Brésil (2-5), comptant pour le mondial 1958. Il deviendra le plus jeune joueur à soulever la coupe du monde. Durant sa carrière de footballeur, il remportera 3 coupes du monde et réussira à s’imposer comme le meilleur de son temps. Il sera d’ailleurs reconnu par la Fédération internationale de football (FIFA) comme joueur du siècle, avant d’être élu athlète du siècle par le Comité international olympique.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW