Opéré de l’abdomen et revenu à la compétition après quatre mois d’absence, Mario Lemina a réintégré dans l’équipe par le coach (Ralph Hasenhüttl), qui l’a fait jouer les trois derniers matchs de Southampton (D1 anglaise). Une attitude très appréciée par le joueur.

Mario Lemina salue la patience de son coach. © REUTERS/Scott Heppell

 

Revenu à la compétition après plusieurs mois d’absence, Mario Lemina a loué la patience de son coach, Ralph Hasenhüttl, qui n’a pas hésité à le faire jouer à nouveau avec Southampton (D1 anglaise). «Il me fait confiance comme il fait confiance à tous les autres joueurs. Il m’a permis de jouer le dernier match et m’a donné le temps de me remettre en forme», a confié l’international gabonais à dailyecho.co.uk.

Souffrant d’une blessure abdominale l’ayant contraint à manquer tous les matchs de son équipe depuis le début de l’année 2019, Mario Lemina a été opéré le 28 janvier. L’international gabonais a alors suivi des séances personnelles de remise en forme. Prévu en mars, son retour sur les terrains a finalement eu lieu en avril.

Après deux apparitions en tant que remplaçant contre Newcastle (D1 anglaise) et Watford (D1 anglaise), le milieu de terrain était titulaire avec les Saints, le 4 mai, lors de la défaite (3-0) face à West Ham (D1 anglaise). «C’était mes 75 premières minutes et je suis vraiment heureux d’avoir joué aussi longtemps malgré le résultat», a affirmé Mario Lemina.

Le joueur reste cependant conscient que sa place de titulaire n’est pas totalement acquise. D’autant que très doué la balle au pied, le Gabonais pêche beaucoup dans les tâches défensives. Un aspect de son jeu sur lequel Mario Lemina travaillera à l’intersaison. Qu’à cela ne tienne, le milieu de terrain se projette déjà vers l’avenir, sous la direction de Ralph Hasenhüttl.

«Avec ce manager, on peut croire en beaucoup de choses. Je pense que nous allons encore grandir parce que la défaite contre West Ham n’est pas ce que nous sommes», a conclu Mario Lemina.

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Courage chef!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW