Le chef de l’État a procédé, le 9 juillet, à des nominations à certains postes sensibles au sein des Forces de défense et de sécurité. La direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire (B2), la direction générale des Recherches (DGR), comme celle de la Documentation et de l’Immigration (DGDI) ont changé de titulaires.

Par décret présidentiel, des proches d’Ali Bongo ont été écartés de la tête de certains services hautement sensibles de la Défense et la Sécurité. © Presse présidentielle (photo d’archives).

 

Présidence de la République

Conseil national de Sécurité

Secrétaire permanent du Conseil national de Sécurité :

Colonel Sipamio Berre Jean Claude, matricule solde 154 525 L, de l’Armée de Terre.

Secrétaire permanent adjoint du Conseil national de Sécurité :

Lieutenant-Colonel Gnamankala Bernard, matricule solde 601941 M, des Forces de police nationales.

Ministère de la Défense nationale

Direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire

Directeur général des Contres-ingérences et de la sécurité militaire :

Capitaine de Vaisseau Délicat Anselme Léopold, matricule solde 601 566 R, de la Marine nationale

Direction générale du Génie militaire

Directeur général du Génie militaire :

Lieutenant-Colonel Oyoughou Lehounda Gabin, matricule solde 604 543 R, de l’Armée de terre

Gendarmerie nationale

Inspection technique de la Gendarmerie nationale

Inspecteur technique de la Gendarmerie nationale :

Colonel Nganga Hubert, matricule solde 065 495 M, de la Gendarmerie nationale

Direction générale des Recherches

Directeur général des Recherches :

Chef d’Escadron Onkony-De-Bal-Lakulli Lanature, matricule solde 604 605 G, de la Gendarmerie nationale

Ministère de l’Intérieur, de la justice, garde des Sceaux

Forces de police nationale

Inspection générale des Forces de police nationale

Inspecteur général :

Général de division Antoine Francis Mbou, matricule solde 154250 L

Direction générale de la Documentation et de l’immigration

Directeur général :

Colonel Alain Djibril Ibaba, matricule solde 603 305 T

Directeur général adjoint :

Lieutenant-Colonel Ndounda Leboussi Théophile, matricule solde 604 124 M

 
 

11 Commentaires

  1. Nguema dit :

    Fargeon creuse petit à petit un gros trou sous les pieds d’Ali. Ali sera englouti d’ici peu. Enfin, le pouvoir quitte le G2 pour le pays de Fargeon. Pour parfaire son œuvre, il lui reste à nommer le commandant en chef de la GR. Ça ne saura tarder. Le reste viendra tout seul. Qui tient les hauts tient les bas. Fargeon tient les hauts. Dans le G2 vous n’avez rien vu. Je suis le plus heureux car j’ai trop souffert de la méchanceté des gens du G2.

    • Léon Nkogue dit :

      “Nguema”, Fargeon Laccruche Alihanga ne fait rien sans l’accord de la France. Notre première ennemie c’est la France. Fargeon est juste la nouvelle marionnette entre les mains de la France. Ali Bongo est bien MORT. Mais cette fois ci, nous pouvons tout faire pour que cette même France cesse de contrôler, manipuler notre pays. Cette MASCARADE à trop durée. LA RÉCRÉATION EST TERMINÉE POUR LA FRANCE.

    • LNR dit :

      Mr NGUEMA,

      Nous n’avons pas besoin de ce genre de discours (Dans le G2 vous n’avez rien vu. Je suis le plus heureux car j’ai trop souffert de la méchanceté des gens du G2).

      Sachez que tout les gens du G2 comme vous dite ne sont pas tous des méchants, comme dans toutes les provinces,il ya des bons et des mauvais.

      Le Gabon tout entier vie les mêmes réalités,des injustices il y en a partout dans notre pays, mais s’il vous plait, passons à autre choses.
      Pour ma part j’ai eu la chance de faire toutes les provinces du Gabon et je garde des bons et mauvais souvenirs mais cela ne m’empêche pas de croire qu’un jour les choses vont bougés.

      Je ne sais pas trop ce que vous avez vécu avec les gens du G2 mais je vous demande de penser à l’essentiel.

      Que Dieu nous aide.

  2. B2 dit :

    Il se prépare quelque chose de terrible dans le pays.

  3. Serge Makaya dit :

    Ne regrettez rien, peuple gabonais, parce que, demain il sera trop tard. On a quand même pris soin de vous avertir, mais vous n’avez pas voulu comprendre. Ce qui se trame actuellement ne se fait pas sans l’accord de la France. C’est elle qui tient les manettes, c’est elle qui place qui elle veut. C’est elle qui dirige le Gabon (et d’ailleurs, depuis toujours…). Si elle ne réagit pas à tout ce qui se passe au Gabon, c’est que c’est bien elle qui tient les ficelles de la marionnette Fargeon Laccruche Alihanga (il ne peut pas faire ce qu’il fait actuellement sans l’accord de la France. CQFD.

    Alors, tu peux continuer à demeurer encore pour de longues décennies l’esclave de la France. Que tu saches que les Bongo que tu combattais (avec raison) étaient (sont) eux-mêmes les esclaves (valets) de cette même France qui fout la MERDE (le bordel) en Afrique depuis longtemps. En réalité, l’ennemi NUMÉRO 1, ce n’est pas Bongo ou Fargeon, car ils ne font qu’obéir aux ordres du Quai d’Orsay. L’ennemi numéro 1, c’est la France qui continue à prendre les africains pour de vrais MABOULES.

    J’espère que “de gaulle” (en minuscule, oui. Car pour moi, c’est d’abord lui l’auteur, le responsable du bordel en Afrique) est en ENFER pour tout le mal qu’il a fait à notre pays le Gabon et à toute l’Afrique. Le cordon ombilical (qui sent très mauvais) avec cette France de MERDE est toujours la. Il nous suffit de la COUPER DÉFINITIVEMENT. ‘

    Merci à la diaspora gabonaise qui se bat comme elle peut au Trocadéro tous les samedis. Mais à vous aussi, permettez-moi de vous dire que la cible première demeure la France. C’est elle la MANIPULATRICE.

  4. François Tellier dit :

    C’est plus vrai d’écrire “par décret du Quai d’Orsay”. Cessez de vous moquer du peuple gabonais. Ils ne sont pas des imbéciles Mr Jean Yves LE DRIAN. Et à mon compatriote Fargeon, je vous invite à plutôt soutenir le peuple gabonais pour sa totale liberté. Ne rêvez pas d’être président du Gabon. Vous ne le méritez pas. Dites aussi à Sylvia Bongo d’arrêter sa comédie. Ali Bongo est bien mort depuis octobre dernier.

    Et au peuple gabonais que j’affectionne beaucoup (je suis avec une femme gabonaise), je tiens à dire que tous les français ne sont pas dans le jeu manipulateur de la francafrique. Il y a même beaucoup de français qui ne savent même pas ce qu’ c’est la francafrique. Ne vous en prenez pas à ceux-là SVP. Merci d’avance. Et sachez qu’il y a des français (comme moi) qui se battent de votre côté pour que le Gabon et l’Afrique soient enfin libres totalement de cette francafrique machiavélique. Merci d’avoir pris soin de me lire.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW