Après un mois de formation dans les métiers de la capitainerie, offerte par l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), 14 officiers de port ont reçu leurs parchemins, le 1er juillet à Libreville. Un renforcement des capacités participant de la bonne gestion d’un port se voulant moderne et compétitif.

Photo de famille des officiers de ports posant avec leurs parchemins, le 1er juillet 2019. © Gabonreview

 

Soucieux de s’arrimer aux nouvelles exigences internationales portuaires, l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) a offert à 14 officiers auxiliaires de port, une formation aux métiers de la capitainerie. Après un mois de renforcement de capacités assuré par le cabinet Medyafa Consulting, les officiers de port ont reçu leurs parchemins, le 1er juillet à Owendo.

«Je voudrais dire à tous les officiers qui viennent de terminer leur formation, toute ma satisfaction», s’est réjoui le directeur général de l’Oprag. «Car grâce à cette formation, l’Oprag va accueillir de nouvelles compétences et permettre de s’arrimer aux standards internationaux. J’attends de notre personnel qu’il soit bien formé, pour qu’il remplisse de façon efficiente, les missions qui sont les siennes», a indiqué Régis Laccruche Lelabou.

Présentée comme la «résidence officielle» des officiers de port, la capitainerie est en quelque sorte le chef d’orchestre de l’accueil des navires dans le port. Elle a notamment pour rôle l’organisation de l’accueil des navires ; la gestion des mouvements de navires dans le port ; l’attribution des emplacements pour les navires ; la surveillance et la sécurité du port, des installations portuaires et des navires.

Vu le rôle stratégique de cet outil, la formation assurée par Medyafa Consulting s’avérait donc nécessaire. Intervenant dans des secteurs très variés, le cabinet marocain est doté d’une forte expertise dans les métiers d’accompagnement, formation et audit. La formation des officiers de l’Oprag a touché les domaines de la sûreté, la sécurité, la qualité et l’environnement dans le milieu portuaire.

«Je me réjouis de constater votre conviction de la nécessité de la formation dans le développement des ressources humaines», a indiqué la directrice de Medyafa Consulting. «Au cours de mois acharné, les intervenants ont manifesté un intérêt particulier à l’acquisition des compétences théoriques et pratiques nécessaires aux postes des officiers (…) Je vous souhaite beaucoup de succès et réussite dans votre vie professionnelle, en espérant vous revoir à Medyafa Consulting pour d’autres formations», a souhaité Fatima Yahya.

Convaincus que cette formation participera au développement efficace et efficient de l’Oprag, les bénéficiaires ont remercié leur hiérarchie et leur formateur. «Il est établi dans le management moderne que la formation du personnel ne peut avoir pour conséquence que la bonne santé d’une organisation», a souligné la représentante des récipiendaires. «Nous sortons de ce mois de formation bien outillés pour mener à bien les différentes missions qui nous seront destinées. Car, nous avons absorbé les points indispensables à la bonne gestion d’un port qui se veut moderne et compétitif», a conclu Sandrine Medza.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW