L’adéquation formation-emploi était au cœur d’une séance du gouvernement, le 19 septembre à Libreville. Présentant la nouvelle stratégie d’investissement dans la formation professionnelle, Julien Nkoghe Bekale souhaite mettre l’accent sur les métiers du bois et l’agriculture.

Julien Nkoghe Bekale et quelques membres du gouvernement pendant la séance de travail sur l’adéquation-formation, le 19 septembre 2019 à Libreville. © primature.gouv.ga

 

La nouvelle stratégie d’investissement dans la formation professionnelle était au cœur d’une séance de travail entre le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement, le 19 septembre à Libreville. Julien Nkoghe Bekale a mis un accent particulier sur l’adéquation formation-emploi, afin de garantir aux jeunes une employabilité dans les secteurs prioritaires du bois et l’agriculture.

«La formation nous permettra de réduire sensiblement la question de l’inadéquation formation-emploi, et permettre à nos jeunes compatriotes qui sortent du système scolaire ou universitaire de trouver de l’emploi qui correspond aux besoins de notre économie», a soutenu le Premier ministre.

En plus des métiers du bois et de l’agriculture, la nouvelle orientation du gouvernement en matière de formation professionnelle cible les métiers du bois et l’agriculture. Il s’agit de l’hôtellerie, les Technologies de l’information et de la communication (Tic), etc. Selon la ministre de l’Emploi, 156 milliards de francs CFA sont déjà disponibles pour les chantiers de réhabilitation et augmentation des capacités d’accueil des centres de formation existants.

«Nous insistons sur les priorités que sont les métiers du bois, l’agriculture. Car nous avons bien conscience que ces métiers-là ont une forte capacité d’absorption du marché», a souligné Madeleine Berre. Au-delà de la réhabilitation des structures existantes, le gouvernement projette de construire des centres de formation et des lycées professionnels à travers le pays (Akanda, Nkok, Port Gentil, Lebamba, Mvengué), à l’horizon 2020. En chantier depuis 2017, le centre de formation de Nkok devrait être livré en mars prochain.

 
 

1 Commentaire

  1. Jean jacques dit :

    Voila les enfts des pauvres vont faire ses metiers et vos enfts dans les banques ambassades et gouvernement.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW