Le Gabon participera du 11 au 13 novembre 2019 à la deuxième édition du forum de Paris sur la Paix, à la Grande Halle de la Villette, à Paris. L’ambition de ce forum est de reconstruire une forme de gouvernance sur les enjeux communs et relancer le multilatéralisme fortement ébranlé par Donal Trump.

Le ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze. © D.R.

 

Le Gabon à travers son ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, participera du 11 au 13 novembre 2019, à la deuxième édition du forum de Paris sur la Paix, aux côtés d’une trentaine de chefs d’État, de nombreuses associations et organisations internationales et divers représentants de la société civile.

L’ambition de ce forum est de reconstruire une forme de gouvernance sur les enjeux communs et les crises internationales qui traversent les sociétés et qui, bien souvent, les dépassent. Selon les organisateurs de cette rencontre, les échanges refléteront un dialogue ouvert entre tous les acteurs de la gouvernance mondiale. «Il dépasse les simples discussions sur les défis actuels pour se concentrer plutôt sur les solutions à y apporter», assure un communiqué de l’organisation.

Près d’une centaine de  thématiques axées sur les crises internationales, le terrorisme, la gestion des espaces communs, le climat, l’espace, le cyberespace, etc. seront débattues tout au long des soixante-douze heures de cette rencontre.

Parmi les 27 chefs d’État et de gouvernement attendus, dont l’hôte Emmanuel Macron, le président français qui ouvrira cette grand-messe, 13 proviennent du continent africain : Cameroun, RCA, Tchad, RDC, Guinée équatoriale, Liberia, Madagascar, Mali, Niger, Sierra Leone, Somalie, Tunisie.

 
 

1 Commentaire

  1. SERGE MAKAYA dit :

    Quel discours de PAIX peut apporter quelqu’un de ce RÉGIME SANGUINAIRE et USURPATEUR ? A Ntare Nzame !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW