Tenue du 8 au 16 août, la 3e édition du festival Gabon 9 provinces a connu un franc succès. Selon le rapport général remis le 11 novembre au ministre de la Culture par le comité d’organisation, l’évènement a enregistré plus de 60 000 participants, 200 artistes et a nécessité 400 millions de francs CFA pour son organisation.

Le ministre en charge de la Culture Franck Nguema recevant le rapport général de la 3 e édition de Gabon 9 provinces de mains de la coordinatrice générale de l’évènement Colette Moudouma, le 11 novembre à Libreville. © Gabonreview

 

Le rapport général de la 3e édition du festival Gabon 9 provinces a été remis, le 11 novembre, au ministre de la Culture, Franck Nguema, par le comité d’organisation.

Si certains aspects de l’évènement sont à parfaire, cette édition du festival Gabon 9 provinces, tenue du 8 au 16 août sous le thème “Langues locales et Jeunesse”, a été une réussite. «Ça a été une réussite totale. La troisième édition a connu un grand engouement. Nous sommes allés au-delà des attentes. Nous avons enregistré plus de 60 000 participants et nous ne pouvons que nous en féliciter», s’est réjouie Collette Moudouma.

Sur le plan financier, cette édition a «nécessité plus de 400 millions de francs CFA pour son organisation.» À en croire collette Moudouma «les fonds sont provenus du budget de fonctionnement du ministère de la Culture et de la contribution personnelle du président Ali Bongo qui a fait un geste après avoir été sollicité par le ministre». Toutefois, a relevé la coordinatrice de l’évènement, «la totalité de la somme n’a pas encore été réglée. Il reste à reverser près de 100 millions aux fournisseurs».

Concernant la participation des artistes, la 3e édition a également été une réussite, selon responsable de la commission artistes. «Nous nous réjouissons, l’évènement a enregistré plus de 2000 artistes. Nous n’avons reçu aucune plainte. Tous les artistes ont été contentés sinon réglés à temps en fonction de cachet négocié avec le comité d’organisation avant leur passage sur scène. Le plus petit cachet alloué aux artistes était de 100 000 francs CFA en montant, en fonction de la renommée de chaque artiste», a expliqué Angèle Assélé.

Ancrée dans la mémoire collective, le festival Gabon 9 provinces connaitra d’autres innovations lors de la 4e édition prévue en août 2020, a rassuré la coordinatrice générale de l’évènement.

 
 

1 Commentaire

  1. J ai le plaisir de vous proposer la programmation de notre association dans l un de vos festivals celle si représente une Musique Ancestrale Musique Arabo-Andalouse notre Association à participer dans divers manifestations événements et festivals nationales et internationales :Hollande France Portugale Grec Engletere Syrie Algérie, Bareine, Jordanie Egypte. Pour plus d informations nous vous prions de visiter notre site. merci Amicalement Hassan Bentahar

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW