«Langues locales et Jeunesse» est le thème retenu pour la 3e édition du festival Gabon 9 provinces, prévue du 8 au 16 août à Libreville. Comme son thème l’indique, cette manifestation sera axée sur la valorisation des langues locales, menacées d’extinction.

Le ministre en charge de la Culture déclinant le programme de la 3e édition du festival Gabon 9 provinces, le 10 juillet 2019. © Gabonreview

 

Les contours du festival Gabon 9 provinces ont été déclinés par le ministre de la Culture, le 10 juillet à Libreville. Cette 3e édition se tiendra du 8 au 16 août, sous le thème «Langues locales et Jeunesse». Selon Franck Nguéma, ce thème cadre avec la volonté du chef de l’État, «préserver, promouvoir et sauvegarder le patrimoine national notamment les langues locales en voie de disparition».

À en croire le membre du gouvernement, «si le français est la langue officielle du Gabon, utilisée à l’école et dans les administrations, le pays recèle plus de 40 langues locales reléguées au second plan, qui sont menacées d’extinction». D’où le choix du thème de cette 3e édition.

Par ailleurs, a indiqué le ministre de la Culture, comme lors de précédentes éditions, 2019 sera une occasion «pour chaque communauté en général et chaque jeune en particulier, de prendre conscience de son identité, s’ouvrir aux autres et à l’amélioration d’un meilleur vivre-ensemble». En ce qui concerne le programme des activités, les inscriptions des artistes, les exposants des œuvres d’art ainsi que les restaurateurs des mets du terroir, débuteront au Palais des sports, du 10 au 31 juillet.

La présélection des groupes traditionnels et artistes interviendra quant à elle du 1er au 3 août, alors que la publication des résultats est fixée au 5 août. Ces étapes seront suivies de la célébration de chaque province du 8 au 16 août, au village du festival, ouvert au public de 12h à l’aube.

En deux éditions, le festival Gabon 9 provinces a connu un franc succès. Selon Franck Nguéma, la 2e édition a enregistré une forte fréquentation globale de plus 40 000 personnes, avec une adhésion remarquable de 1500 artistes, dont une moyenne journalière de 150 artistes et groupes culturels. Des chiffres que le comité d’organisation entend dépasser cette édition.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW