Dix mois après son accident vasculaire cérébral (AVC), Ali Bongo effectue ce 27 septembre son premier déplacement à Franceville pour rencontrer ses proches, tordre le cou au mythe de son sosie et sans doute lancer le Run In Masuku.

Ali Bongo à Franceville, le 29 septembre 2018, pour le top départ du Run In Masuku (10 km de Franceville). © Gabonreview

 

Le président de la république est attendu ce matin du 27 septembre à Franceville. Ali Bongo effectue son premier déplacement dans la province du Haut-Ogooué pour rencontrer ses proches près d’un an après son accident vasculaire cérébral.

Si le programme des activités n’est pas encore connu, Ali Bongo devrait à travers ce déplacement, rassurer ses proches quant à l’amélioration de son état de santé mais aussi, selon la déclaration de Barnabé Bangalivoua, préfet du département de la Mpassa, dissiper toutes les rumeurs sur le plausible sosie qui serait sa doublure lors de certains événements. De tradition, le président de la République procède au lancement du Run In Masuku, également appelé 10 Km de Franceville, qui se coure ce 28 septembre à travers les rues de Franceville. Ali Bongo devrait donc en donner le coup d’envoi.

Bien que ne concordant avec les dates indiquées, ce déplacement d’Ali Bongo dans le Haut-Ogooué avait été annoncé par son directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, lors de sa tournée dans la même province.

 
 

14 Commentaires

  1. Ulys dit :

    Ah ah ah! No comment! Pitié!

  2. Bernadette dit :

    Aller danser devant le sosie (Ali Bongo est bien MORT) ne changera nullement ma vie d’esclave du bongoisme et de la francafrique. Vive la LIBERTÉ.

  3. Victor dit :

    Facile de manipuler des masses (surtout au Gabon) avec une casquette, un tee-shirt et 5000 francs CFA. Sachez quand même que vous n’allez pas enlever cette idée aux gabonais convaincus: BOA est MORT. Bon travail au sosie qui se trouve actuellement à Franceville.

  4. Ondo dit :

    Je me trouve actuellement à Franceville, le sosie n’est même pas descendu de sa voiture pour prendre un bain de foule. La manipulation des masses se poursuit avec la bénédiction du Quai d’Orsay. A Ntare Nzame!!!

  5. Irène dit :

    Pauvre peuple gabonais! Quand vas-tu te libérer de ta dépendance au bongoisme ? Pitié! Laisses BOA se reposer en paix (s’il peut encore retrouver une certaine paix outre tombe) après son décès suite à son AVC*
    *AVC= Assassin Voleur Corrupteur.

  6. # ali bubu dit :

    La seule vraie bonne question est : les PD Gistes sont-ils capables d’inventer encore plus grotesque ? (mème en payant plus)

  7. Fiacre dit :

    Belle manipulation des masses. Et votre prochaine disparition c’est pour bientôt, je suppose ? Et ce jusqu’à ce que l’opposition constate une fois de plus votre longue absence. Votre disque est bien rayé.

    IL FAUDRA BIEN QUE CE CINÉMA S’ARRÊTE UN JOUR. C’EST VRAIMENT MÉCHANT DE VOTRE PART QUE DE MANIPULER TOUTE UNE POPULATION QUI VIT DANS LA MISÈRE DEPUIS QUE LE QUAI D’ORSAY A PLACÉ VOTRE FAMILLE A LA TÊTE DE CE PAYS.

    AU FAIT, NE SUIS JE PAS MOI MÊME RIDICULE À VOULOIR ÉCRIRE À UN MORT ?
    JEAN PING, PRÉSIDENT ÉLU DU GABON, FAITES AU PEUPLE QUAND MÊME UN PETIT CLIN D’OEIL SVP. MERCI D’AVANCE.

  8. SERGE MAKAYA dit :

    Pour avoir travaillé au B2, j’ai juste une inquiétude par rapport à la comédie qui se déroule, actuellement. Patience Dabany, encore moins Jean Boniface Assélé, apparemment, ne sont pas à Franceville pour l’accueil de leur enfant d’adoption (Ali Bongo). POURQUOI ? Pourtant, ils cherchaient récemment à le rencontrer… Bizarre !!!

    Laccruche Fargeon est “en campagne”, si on peut le dire… Mais où est Frédéric Bongo que j’ai bien connu quand je travaillais au B2 ? Vous savez, si ce régime est manipulateur, c’est aussi en étroite collaboration avec le Quai d’Orsay. Je dirai même que toutes les manipulations se préparent au Quai d’Orsay.

    Aussi, je sens un piège actuellement, tendu au peuple gabonais par le Quai d’Orsay. On voudrait nous faire croire que c’est Fargeon que l’on prépare pour devenir président du Gabon. Jusqu’au moment où ils se rendront compte que le peuple ne veut pas VRAIMENT d’un français à la tête du Gabon, c’est alors que le Quai d’orsay sortira “son JOKER” qu’est Frédéric Bongo, demi frère d’Ali Bongo… Et le règne BONGOISTE se poursuivra.

    ALORS, PEUPLE GABONAIS, RESTE VIGILANT STP.

  9. Serge Makaya dit :

    Message à Thibault Adjatis de Facebook : Mon frère Thibault, ton absence de 24h00 au moins m’a inquiété sérieusement, connaissant ce régime sanguinaire à combattre ceux qui les pourchassent. Merci pour ton retour.

    NB: je suis SERGE MAKAYA, ancien du B2. Combattant aujourd’hui pour la libération totale du Gabon et soutenant toujours le vrai vainqueur de l’élection présidentielle de 2016: Mr Jean Ping OKOKA. Merci pour ton combat aussi dans la toile pour la libération totale du Gabon. L’union fait la FORCE.

    NB: mes comptes Facebook et Twitter ont été bloqués. Mais je reste encore joignable sur Instagram (Serge Makaya ou MAKAYA Serge). ON NE LÂCHE RIEN…

  10. Serge Makaya dit :

    Que le Quai d’Orsay, TOTAL, BOLLORÉ, Laccruche Fargeon Alihanga et Sylvia Bongo SACHENT qu’il y a encore (et BEAUCOUP) des gabonais qui ne sont pas CORRUPTIBLES. J’en fais partie. Je suis pour l’indépendance TOTALE de mon pays, y compris (et SURTOUT) de la francafrique (VRAI CANCER DE L’AFRIQUE)…

    VIVE JEAN PING, PRÉSIDENT ÉLU DU GABON. VIVE LE GABON ET L’AFRIQUE LIBRE !!!

  11. Ndong Alexis dit :

    Le mort vivant (pour ne pas dire le sosie) aime seulement se retrouver avec son épouse qui aime dépenser l’argent du contribuable pour dès futilités. Et les altogoveens sautent de joie pour “le retour” d’un mort. AVEUGLER A CE POINT, C’EST QUAND MÊME TRÈS GRAVE POUR VOTRE “SANTÉ” PEUPE ALTOGOVEENS. PITIÉ !!!

  12. Roger dit :

    Laure Gondjout et Chantal Myboto, anciennes maîtresses du roitelet Omar Bongo des plateaux batekes, pourquoi vous taire ? Si vraiment vous voulez libérer le Gabon aussi, exprimer vous, dénoncez le jeu francafricain SVP…

  13. Serge Makaya dit :

    Question: combien coûte ce événement à l’état gabonais ? Y a t’il des retombées économiques ? J’en doute fort.

    Proposition: nous avons une ou des prisons insalubres. Pourquoi ne pas investir PLUTÔT dans les prisons pour les réhabiliter, pour en construire de nouvelles (modernes) avec la possibilité d’en faire aussi des prisons “entreprises” qui produiraient quelque chose pour l’état et qui pourraient rémunérer faiblement ces prisonniers pour qu’ils s’achètent un plaisir en passant (un coca, un fanta, des chips, etc…) ? Ne me dites surtout pas que c’est un LUXE pour les prisonniers, Et que certains compatriotes commettront des vols ou des bavues pour se faire emprisonner parce que la vie deviendra belle au cachot ? Si vous tenez ce discours, c’est que vous n’aimez pas votre pays, et vous ne voulez pas qu’il progresse sur tous les plans.

    L’avantage avec des prisons entreprises, c’est sur l’état n’a quasiment pas de charge au niveau salariale, puisque c’est de la main d’oeuvre gratuite. Je pourrai développer davantage ce projet SUI me paraît plutôt rentable qu’une course de fond (utilise aussi pour un temps de loisir) qui ne rapporte pas grand chose si ce n’est sué de vivre un BEAU TEMPS de convivialité.

    J’espère que je me fais comprendre ? BON DIMANCHE À TOUS !!!

    SERGE MAKAYA, ANCIEN DU B2.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW