Tout en déplorant les «cas de transhumance» enregistrés ces dernières années, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) a invité cette semaine les partis politiques de l’opposition gabonaise à plus de cohérence et de fermeté dans leur conviction. Alexandre Barro Chambrier en appelle également à la réconciliation des Gabonais face à un pouvoir qui n’aurait plus rien à leur offrir.

Alexandre Barro Chambrier, président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), le 24 octobre 2019, à Libreville. © D.R.

 

Après l’avoir expérimentée à l’occasion de l’entrée au gouvernement de Michel Menga M’Essone, un de ses proches, Alexandre Barro Chambrier ne connaît que trop bien les conséquences de la «transhumance» politique pour l’opposition gabonaise. Il reconnaît que «tous les cas de transhumance qu’elle a connue l’ont desservie et le pouvoir en a tiré avantage pour l’affaiblir».

Pourtant, sans nier que d’autres cas pourraient survenir, car «inhérent à la nature humaine», le président du RPM a invité cette semaine les militants, sympathisants et responsables de partis de l’opposition à ne pas «baisser les bras». Pour lui, «l’opposition doit être plus cohérente et plus ferme dans ses convictions».

Appel à la réconciliation

Emboitant le pas à Jean Ping, le chef de file de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), Alexandre Barro Chambrier invite les Gabonais au rassemblement et à la réconciliation, dit-il, pour «reconstruire le Gabon sur des fondements nouveaux et rétablir les bases d’une bonne gouvernance».

«Notre  pays a un urgent besoin de se réconcilier pour apaiser le climat. Nous sommes en effet condamnés à vivre dans le même pays. Nous n’avons pas de pays de rechange», invite-t-il, adressant son appel «à tous les citoyens de bonne volonté de quelque camp qu’ils se situent».

«Nous avons la possibilité de prendre notre destin en mains. Ce régime ne peut plus rien nous apporter. La dynamique tant attendue ne peut être que le fait de personnes animées d’un esprit patriotique, de fortes convictions et prêtes à tout donner», estime le président du RPM pour qui les 10 années passées par Ali Bongo à la tête du pays sont loin d’être positifs.

 
 

1 Commentaire

  1. Michel BOUKA RABENKOGO dit :

    LA DYNAMIQUE BWETE : ” N’ZEMBI BU BWÈ ”
    « NOUS AVONS NOUS MÊME BWITI DEPUIS 2016 REPRIS LE POUVOIR »
    La situation actuelle d’IBOGA (Gabon), nous emmène t’elle à reconsidérer notre nature et notre qualité d’humain ? Sommes-nous des frères et des sœurs ? A QUI PROFITE-T-ELLE ?
    L’histoire de l’humanité nous enseigne, qu’il y a un temps pour tout. Qu’à la somme des expériences vécues, l’être humain a le devoir, sans passion, sans émotion en corps en âme et en esprit, de ressortir ou de retirer de cette expérience surtout douloureuse : LA VÉRITÉ DIVINE COMMUNE PARTAGÉE.
    BWETE rappel pour ce qui concerne notre pays IBOGA (Gabon), que la rencontre historique du « Rassemblement Social Démocrate Gabonais » (RSDG), transformée aux forceps par Joseph RENDJAMBÉ qui en a payé le prix par le sacrifice ultime, en Conférence Nationale en 1990 est resté inachevée. Jean PING tu as été choisi en 2014 par les génies d’IBOGA (Gabon), les MIKOUKOU et MUANGA (DIEU). Ce choix a été plébiscité par le vote et par ton élection à l’unanimité du peuple souverain d’IBOGA (Gabon) en 2016. Tu es le Guide Président Élu. Personne ne pourra rien n’y changer. BWETE DÉCLARE BIEN QUE PERSONNE. Il est maintenant temps, avant que la situation d’humiliation et de déshonneur social de ton pays n’entraîne le pire, de rassembler sans exclusion, les fils et les filles d’IBOGA (Gabon) autour de ” L’Arbre à Palabre ” comme dans nos villages où tout ce règle en famille. Ce millénaire, MUANGA N’KOMBÉ (DIEU) l’a de nouveau dédié à l’Afrique et aux africains, pour qu’enfin l’humanité toute entière vive désormais dans le bonheur. La Grande Palabre est le cadre qui fera la synthèse des travaux de vos différentes rencontres ” politiques ” de 2017, d’Angondjé pour ce qui concerne la majorité au pouvoir et celle de l’opposition rassemblée autour de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR). N’oublie surtout pas, que toi même tu as dit en 2014 pour justifier ton refus d’accepter la mission de 2016, qu’il n’y avait pas encore de politiques et d’hommes politique africains. Que les chefs des états africains en général et particulièrement IBOGA Gabon) sont indéfendables. La signature des faux traités n’ont dénoncés signée à partir de 1839 par des chefs de villages qui ne savaient ni lire et ni écrire le français à cette époque comme ici chez nous, encore en vigueur, feront du Gabon la possession et la propriété de la France. Cette jurisprudence encore non sanctionnée par les tribunaux internationaux est la conséquence de l’impossibilité d’appliquer des politique africaines définies par les africains eux mêmes. Arrêtons de nous voiler la face et de nous laisser distraire par corruption mentale de la médiocre franc-maçonnerie et des rétributions individuelles octroyées en récompense par la France mafieuse. Cette Grande Palabre permettra d’aplanir ce contentieux amicalement et fraternellement d’avec la nouvelle génération du peuple français. BWETE invite au dépassement et convie tous nos frères d’Afrique, d’orient, d’Europe, d’Asie et des États-Unis d’Amérique, d’encourager et de participer avec voix consultative à l’organisation et aux travaux de ” La Grande Palabre Gabonaise “, pour que nous fêtons tous ensemble pour conclure dans la joie retrouvée de la Liberté, du Respect et de l’Amour retrouvés : LES SOIXANTE (60) ANS DE COMMÉMORATION DE CETTE ÈRE NOSTALGIQUE ET NON PRODUCTIVE BAPTISÉE, LA FÊTE NATIONALE DE L’INDÉPENDANCE DU COLONISATEUR, POUR CÉLÉBRER DANS LA PAIX ET LA GAIETÉ, LA PREMIÈRE FÊTE D’IBOGA (GABON). BWETE. /
    ……………………………………………………………..
    PEUPLE D’IBOGA (GABONAIS), LES PLUS GRANDES BATAILLES VICTORIEUSES SONT CELLES QUE L’ON GAGNE PACIFIQUEMENT ET SANS VIOLENCE AUCUNE. LA MÉDIOCRE FRANC-MAÇONNERIE EST MORTE. C’EST FINI. FIN. TERMINER. BWETE. /
    En réaction à : https://www.gabonreview.com/blog/gabon-barro-chambrier-entre-fermete-de-lopposition-et-reconciliation-des-gabonais/
    *IBOGA EST DÉSORMAIS AUX COMMANDES*
    # LA RESTITUTION EST AMORCÉE #
    “GABON D’ABORD”

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW