Officiellement installé mardi, Grégory Laccruche Alihanga, le nouveau maire d’Akanda, a décliné face à ses administrés ses huit projets prioritaires, dont on compte la construction d’un marché international et d’une université.

Bientôt une université et un marché international à Akanda. © Gabonreview

 

Entre la mise en place d’«un plan quinquennal pour le développement social de la commune», le déploiement d’installations sportives, de parcs et d’aires de jeux au bénéfice des jeunes de la localité, ainsi que «la mise en place d’une police municipale», ses projets ne manquent pas d’ambitions. Le maire de 33 ans annonce qu’«Akanda se verra doter prochainement d’une université». Grégory Laccruche Alihanga entend l’inscrire dans sa politique en matière d’éducation et de culture.

Dans ses priorités, le nouveau maire envisage également de munir sa commune «d’un marché international et aux normes internationales», en vue de soutenir son développement économique. Parallèlement, le jeune édile promet d’en finir avec «un fléau qui touche la commune» : l’eau et l’électricité. «Nous devons solutionner l’adduction et l’arrivée en eau dans les foyers et pas au niveau des hydrauliques villageoises», estime-t-il.

«La mise en place d’un transport public à Akanda», en plus des taxis estampillés «commune d’Akanda» à la couleur verte distinctive effectif depuis août 2016, et l’implantation de 300 lampadaires additionnels pour des questions de sécurité, sont autant de projets que l’équipe municipale entend matérialiser durant son mandat.

Peu après son élection en février dernier, Grégory Laccruche Alihanga avait clairement indiqué que sa principale mission était d’«améliorer les conditions de vie au quotidien» des habitants d’Akanda, «qu’il s’agisse d’école, de logement, de transport, de loisirs». Officiellement installé dans ses fonctions, mardi 12 mars, le jeune édile a réitéré sa promesse.

 
 

5 Commentaires

  1. Nous connaissons une personne qui voulait faire de Port-Gentil le “Dubaï” d’Afrique. Nous voici maintenant en présence d’un second larron qui veut faire d’Akanda, la “plus belle cité” d’Afrique Centrale… Mr le Maire , commencez par régler le problème des inondations ; vous serez plus crédible

  2. Paul Mikouma dit :

    Rendez-vous dans 1 an.

  3. Jack dit :

    Humm… Avant de prendre rendez-vous dans les 100jours, comme le nouveau maire nous a promis.. j’aimerais bien qu’il m’explique comme si j’avais six ans d’age, ce qu’il appel MARCHE INTERNATIONAL a Akanda? de quel marché parle-t-il? un marché comme le wall-street ou un marché comme a Mont-Bouet? j’aimerai bien savoir et comprendre ce ” marché international” c’est le mot international que je ne comprends pas….
    Par ailleurs, toujours dans ces promesses, pour ne pas trop parler comme fut son discours,
    le transport publique d’akanda.. mais celui-ci va dependre de qui et comment et va partir de quel point à quel point?
    et qui va financé ce projet? Ah! oui son frere est président de la république et lui devenu le super maire d’akanda.., je suis du coin et c’est pas vraiment ce qui je m’attendais pour le nouveau homme fort d’akanda, il y a des projet mis en route par son predecesseur, tel que la marina, et avant de faire cela nous avons la mer qui avance a vitesse grand V, et personne ne dit rien la dessus, vous qui aller presque tous les jours au Maroc, vous devriez prendre exemple et voir ce que votre ami ou votre Roi et ses accolites ont fait pour que la mer arrete d’avancer pourquoi faire juste diversion au lieur de resoudre des vrais problemes du peuple d’Akanda.

    A MON SUPER MAIRE FAITE UN TOUR LE BORD DE MER ET VOUS VERREZ DE QUOI VOUS DEVRIEZ FAIRE POUR LES AKANDAIS.. LES VOIES DE COMMUNICATIONS DEVRIONT ETRE PRIORITAIRE POUR UN “MARCHE INTERNATIONAL”
    PENSEZ AUSSI AUX TOURISME.. VOUS QUI ETES ORIGINAIRE DE MARSEILLE..CELA DEVRAIT VOUS INTERPELEZ..Monsieur L’ingenieur xxxxx et Maire d’Akanda.
    Merci pour notre belle future ville internationale

  4. Paul Bismuth dit :

    C’est un projet très ambitieux. Mais est-ce que nos collectivités locales possèdent les pouvois nécessaires pour effectuer tout ça ?

  5. Collectif des Habitants de Marseille 2 dit :

    Monsieur le maire, si réellement vous êtes animé par le bien être de vos administrés, pensez à régler les problèmes du foncier. Notamment nous les habitants de Marseille 2 dans le premier arrondissement en face du CES d’Avorbam qui sommes menacés par KABI BTP détenant un vrai faux titre foncier. DAns le JT de 20h du jeudi 14 le chef du village pouvait dire “Si il y’a mort d’hommes faut pas qu’ils s’étonnent” si un monsieur de cet âge et qui puis est chef de village parle ainsi cela traduit une exaspération. Nous sommes sur la YE7 et KABI sur la YE8 prononcez vous pour les intérêts de vos populations et non comme fut mr OGANDAGA maire sortant qui laisse derrière lui un très mauvais souvenir…
    Collectif des habitants de Marseille 2: Jusqu’au bout nous tiendrons ferme

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW