La 140e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) a démarré ses travaux, le samedi 6 avril 2019, à Doha, au Qatar, avec la participation des présidents de 80 parlements du monde, parmi lesquels le président de l’Assemblée nationale du Gabon, Faustin Boukoubi.

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, conduisant la délégation des parlementaires gabonais à la 140e Assemblée de l’Union interparlementaire. © D.R.

 

La délégation gabonaise à Doha, au Qatar  © D.R.

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, et quelques parlementaires gabonais sont à Doha, au Qatar depuis le 6 avril 2019. Ils représentent le Gabon à la 140e Assemblée de l’Union interparlementaire qui coïncide avec le 130e anniversaire de cette organisation. Les travaux de cette Assemblée qui enregistrent, selon les organisateurs, un nombre sans précédent de participants, dont 30% de femmes et 13% de jeunes, sont axés sur le thème : «parlements, vecteurs de renforcement de l’éducation pour la paix, la sécurité et l’État de droit».

Au cours de ce rendez-vous, le président de l’Assemblée nationale du Gabon devrait, comme ses paires du monde entier, mettre l’accent sur l’importance de la diplomatie parlementaire et son rôle dans le renforcement du dialogue pour le règlement pacifique des conflits. Plusieurs défis ayant trait à l’environnement, au climat, à la pauvreté, aux conflits armés, à l’extrémisme et au terrorisme, seront également abordés.

Dans son discours d’ouverture, l’Emir du Qatar, Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, a salué la thématique du débat général de cette Assemblée. Il a estimé qu’il est primordial, dans ce contexte, de promouvoir les mécanismes de dialogue et la coopération dans le but de trouver les solutions pour lutter contre l’injustice, les violences et les conflits survenus partout dans le monde.

La présidente de l’UIP, Gabriela Cuevas Barron a, quant à elle, rappelé que ces assises marquaient également le 130e anniversaire de l’Union interparlementaire. C’est aussi l’occasion, a-t-elle précisé, de réaffirmer le rôle de cette institution et sa capacité à continuer à proposer des solutions durables aux crises actuelles. Pour elle, le monde a besoin, plus que jamais, de l’UIP pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) 2030. L’Assemblée de l’Union interparlementaire qui regroupe 2270 parlementaires issus de 162 pays s’achèvera le 10 avril 2019.

 
 

3 Commentaires

  1. Ndong Alexis dit :

    Les guignols du Gabon.

  2. Okoss dit :

    Ont ils honte.sachant qu ils ont triché pour gagner aux législatives.
    Gabon,drôle de pays

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW