Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, effectuera une tournée officielle devant le conduire au Rwanda, en Angola, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe du 12 au 16 janvier.

Le ministre Chinois des Affaires étrangères chinois, Wang Yi. © Vyacheslav Oseledko / AFP

 

Le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Wang Yi, séjournera au Gabon pour une visite de travail, rapporte ce mardi 9 janvier un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Chine à Beijing.

Le séjour en terre gabonaise de Wang Yi, rentre dans le cadre d’une série des visites officielles qu’il effectuera en Afrique du 12 au 16 janvier prochain. Il sera tour à tour au Rwanda, en Angola, à Sao Tomé-et-Principe et au Gabon.

Cette première visite officielle du patron de la diplomatie chinoise au Gabon permettra de renforcer la coopération mutuelle entre Pékin et Libreville, en prélude du sommet du Forum de la coopération Chine-Afrique devant se dérouler cette année en Chine.

La Chine et le Gabon ont établi leurs relations de coopération diplomatique en 1974. Ces relations sont fondées sur le respect mutuel et une coopération dynamique en matière politique et économique. La Chine est l’un des partenaires privilégié du Gabon. Pékin investi au Gabon dans le secteur des infrastructures (stades, bâtiments publics, routes, énergie, etc.). Le Gabon exporte vers la Chine les matières premières (pétrole, manganèse et bois).

 
 

3 Commentaires

  1. jean- jacques dit :

    Voila les vrais pays qui connaissent ce qu’appelle la diploamtie pas nos ministres farfelus, or la loi qui tue la diplomatie gabonaise l’actuel pense qu’il est blanc, un ministere ou les agents travaillent dans les couloirs, sans conditions et on parle de la prime de performance meme le plus grand atlete sans moyens financiers, techniques et conditions physiques et morale cet atlete ne produira pas des resultats excelents, rien d’au Gabon ou avec les salaires de miseres que gagnent nos diplomates. on leur exige les resultats.Cher president il faut balayer le ministre du MAE, actuel, si le PM actuel vous a proposer de le nommer c’est pour saboter votre action.Meême ISSOZE avait fait quoi bilan zero quand il etait au ministere des affaires etrangeres malgré sa formation de diplomate sur le terrain c’est nul.

    • beka dit :

      Bigre ! Jean-Jacques au pupitre contre un PM, un ministre et la gestion financière et administrative catastrophique d’ABO et ses équipes. Docteur, vous êtes sûr que mon frère-là va bien ? Donc pas encore besoin d’aller à la pharmacie ? Pourtant, il présente toutes les caractéristiques du syndrome de la contestation.

  2. Axelle MBALLA dit :

    Diplomatie? Vous me faites rire! Les chinois?
    Vous les connaissez mal. Il vient en visite de chantier, voir comment continuer à spolier le Gabon, que ses alliances avec l’autre-là, lui offrent la garantie que le ciel est toujours ouvert, la mer aussi pour piler, forêts et fonds de mer en richesses halieutiques, déverser le lot des fabriques à défaut tant qu(aucune norme (j’oubliais! qui pourrait imposer une norme aux chinois qui bouffent les gabonais, au sens propre comme au sens figuré en forêts, avec la bénédiction de PAPA ROMEO,
    Vive la République de la F A R C E !!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW