Ayant perdu son statut particulier au Palais à la suite de la suppression du poste de Haut représentant du président de la République qu’elle occupait depuis son retour en grâce aux côtés d’Ali Bongo, devenue «simple» agent du ministère des Finances publiques, Pascaline Mferri Bongo est logiquement tenue de se soumettre au recensement actuel des agents de l’État. A moins que, âgée de 63 ans, elle ne soit admise à faire valoir ses droits à la retraite.

Pascaline Mferri Bongo a à nouveau été virée de la présidence de la République. © DCP-Gabon

 

À deux ans de l’âge légal de la retraite, Pascaline Mferri Bongo Ondimba, 63 ans, a été limogée de la présidence de la République, qui a aussitôt officialisé la suppression du poste de Haut représentant du président de la République qu’elle occupait depuis son retour en grâce auprès de son demi-frère. Pour autant, le communiqué du Conseil des ministres ayant rendu public, le 3 octobre, ce limogeage n’évoque que la «remise à la disposition de son administration d’origine». Inspecteur général des finances, elle est censée aller à la retraite à 65 ans.

Si certains, sur les réseaux sociaux, ne manquent pas de tourner en dérision cette décision, c’est que l’«administration d’origine» de la fille aînée d’Omar Bongo est peu, voire inconnue des Gabonais. D’autant qu’elle a presque toujours travaillé à la présidence de la République après son passage à la Banque du Gabon et du Luxembourg (BGL) et bien qu’ayant été vice-présidente du conseil d’administration de Elf Gabon où elle représentait l’Etat gabonais.

En réalité, présentée comme la première femme gabonaise diplômée de l’École nationale d’administration (Ena) de Paris, en France, l’ancienne directrice de cabinet d’Omar Bongo est un agent du ministère en charge des Finances publiques. C’est en 1987 qu’elle a intégré l’administration gabonaise, rappelle Jeune Afrique. Aussi, des commentateurs estiment-ils que, en tant que fonctionnaire et ne bénéficiant plus d’aucun statut particulier, elle devrait logiquement se soumettre au recensement des agents du ministère de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales…

Virée pour faire des économies

Alors que certains commentateurs voient dans le limogeage Pascaline Mferri la preuve qu’elle n’est plus, à nouveau, en odeur de sainteté soit avec son demi-frère, soit avec le directeur de cabinet du chef de l’État, le Conseil des ministres ne laisse rien entendre de tel.

La suppression du poste de Haut représentant du président de la République et la remise à disposition de celle qui occupait cette fonction à son administration d’origine répondent à deux exigences liées aux réformes censées faire face à la crise financière : «l’optimisation des services de l’État, et la réduction de la masse salariale du secteur public». Dans ce même élan, le secrétariat général de la présidence de la République a subi une réorganisation et une fusion de ses départements techniques, qui passent de 9 à 4.

 
 

11 Commentaires

  1. Ondo dit :

    “Virée pour faire des économies”… JE NE SAIS PAS SI FARGEON BRICE ET SA COPINE SYLVIA BONGO, QUI GÈRENT ACTUELLEMENT LE GABON, FONT DES ECONOMIES. QUEL PAYS DE MERDES !!!

  2. Lavue dit :

    Vous a-t-elle dit qu’elle voulait être fonctionnaire lambda? Les petits agitateurs de la Présidence s’embrouillent, comme ils savent si souvent le faire. Ils feignent d’oublier qu’elle gère la fortune laissée par “papa OMAR”, estimée à 3000 Milliards de FCFA. Avoirs largement au dessus du budget actuel du pays. Eh Oui, en 45 ans de règne dans un émirat pétrolier on peut accumuler pareille somme. Personne à la présidence de la République ne peut vraiment la ridiculiser, c’est nominations-évections sont des agissements de bas étage caractéristiques des nouveaux maîtres du pays, tapis dans l’ombre. Ils savent bien que Pascaline n’a pas besoin de travailler. Sa préoccupation c’est la gestion de l’immense héritage de papa OMAR et quelques honneurs perdus, qu’elle ne refuserait pas si on les lui rend, car elle se croit toujours princesse au même titre que le prince malade.

    • boumame dit :

      les 3000 miliards de la fortune d’Omar Bongo sont un vol rocambolesque sur le budget de l’état Gabonais, en particulier au travers de DELTA SYNERGIE qui se partageait les richesses du Gabon à part égale avec l’etat.
      DELTA synergie 45 %
      Etat Gabonais 55%
      Aujourd’hui Lacrruche a fermé la société DELTA synergie pour la remplacer par equarus et cappella SA.

      Sur tous les contrats miniers et petroliers signés par l’AJEV, l’état gabonais ne reçoit gratuitement que 10 % , mais équarus et cappella s’arroge le reste des fonds.
      Nous vous traduirons en justice pour Haute trahison contre l’autorité de l’état. ça arrivera un bon jour Laccruche!
      Pascaline EDNA.

    • bangando dit :

      Ah! Les 3000 milliards du Gabon avec Pascaline Bongo, aurevoir pour toujours, qui poura nous sauver des mafieux. Seigneur peux-tu écouter la voie de l’orphelin la ou tu es sur ton trône?
      Seigneur regarde nos générations qui ne savent pas que le Gabon est riches en minerais, que le Gabon est la terre beni et riche. Que tu leur as donne, regarde tous ces vautours,qui se delectent d’une terre qui ne leur est pas propre au nom d’un groupe de crépuscule….
      Seigneur que cet argent du GABON ne leur profite JAMAIS. JAMAIS JAMAIS JAMAIS.
      Seigneur je sais que tu es vivant, si tu sais que cet argent a été volé du Gabon par Alber Bernard Bongo…. tu peux faire que son utilisation soit vaine, je prie pour mon pays et ma nation contre les charognards…..
      Seigneur assez Assez, ils ont tout pille, tout et il n’en reste presque plus rien pour les générations a venir. Seigneur peux-tu preserver le reste pour futures Generations…..
      c’est ma façon de lutter contres ces groupe crépuscules, qui semblent se battre pour ma population, mais en fait pour leur ventre…..pour un petit pays comme le Gabon, d’environ 1.5000 d’habitants, qui écoute la voix des Abandonnes, des Oprimes, des Orphelins, des Veuves, des Veufs, des Aveugles, des Infirmes, des muets, des Sourds, Eternel regardes mes larmes, ecoute mon Cri…..
      Seigneur ton oreille n’est pas aussi court pour m’entendre ni ta main courte pour nous sauver de cette impasse, que ces catégories cites endurent tous les jours, les semblables qui vivent dans la foret avec tout le respect que j’ai pour eux,je cites mes freres autoctones. Ah!!! ETERNEL, ASSEZ, ASSEZ ASSEZ de piller nos ressources.
      Seigneur Eternel, tu connais le sort de ceux qui pillent et qui maltraitent, les gabonais sur leur propre petite portion terre que tu leur as donne de ton propre gre.
      Eternel ce tumulte….. cette confusion qui regne sur ma terre que tu m’as donne.
      Seigneur, veux-tu, peux-tu susciter, un Abram, un Moise, un Caleb, un Josue, un Ezaie du Gabon,un Joseph….. ETERNEL entends s’il te plait le cri dans le désert de l’Orphelin…… je sais que tu es vivant, Personne ne peut créer les cieux et la terre et les maintenir a leur place…… agit par ta volonté ETERNEL…

  3. Michel BOUKA RABENKOGO dit :

    LA DYNAMIQUE BWETE : ” N’ZEMBI BU BWÈ ”
    « NOUS AVONS NOUS MÊME BWITI DEPUIS 2016 REPRIS LE POUVOIR »
    BWETE CONFIRME, QUE PASCALINE M’FERRI BONGO ONDIMBA SAIT QUE POUR AVOIR EMPÊCHÉ DIDJOB DIVUNGI DI DINGE ET SON ONCLE FIDÈLE ANDJOUA ONDIMBA D’APPORTER LE ” BWITI N’DJOBI ” A OMAR BONGO, LE 8 JUIN 2009 A QUIRON, BARCELONE EN ESPAGNE, ALI BONGO AVAIT FAIT ENVOYÉ UN BATAILLON DE LA GARDE RÉPUBLICAINE (GR) COMMANDÉ PAR LE GÉNÉRAL OYINI ANDRÉ, QU’IL TUERA PAR LA SUITE PAR CRAINTE DE REPRÉSAILLES, FAIRE DESCENDRE LEUR ONCLE DU JET PRIVÉ QU’ELLE AVAIT AFFRÉTÉ. QUE PAR CET ACTE, ALI BONGO VA PRÉCIPITER LA MORT DE LEUR PÈRE, EMPÊCHANT AINSI, LA PASSATION ET LA TRANSMISSION DU POUVOIR SELON LE RITUEL DIVIN BANTOU KAMITE INSTITUÉ PAR BWETE : DE LÉON MBA MINKO A ALBERT BONGO ET DE OMAR BONGO ONDIMBA A DIDJOB DIVUNGI, AINSI DE SUITE. BWETE DÉCLARE A NOUVEAU QU’ALI BONGO EST MORT. IL PAYE TOUS SES CRIMES EN SUBISSANT LA SANCTION SUPRÊME DE MUANGA N’KOMBÉ (LE FEU ÉTERNEL). ” QUI TUE PAR L’ÉPÉE, PÉRIT PAR L’ÉPÉE “. BWETE. /
    ……………………………………………………………..
    PEUPLE D’IBOGA (GABONAIS), LES PLUS GRANDES BATAILLES VICTORIEUSES SONT CELLES QUE L’ON GAGNE PACIFIQUEMENT ET SANS VIOLENCE AUCUNE. LA MÉDIOCRE FRANC-MAÇONNERIE EST MORTE. C’EST FINI. FIN. TERMINER. BWETE. /
    En réaction à : https://www.gabonreview.com/blog/gabon-devenue-simple-agent-de-letat-pascaline-mferri-est-elle-soumise-au-recensement/
    *IBOGA EST DÉSORMAIS AUX COMMANDES*
    # LA RESTITUTION EST AMORCÉE #
    “GABON D’ABORD”

  4. Giap EFFAYONG dit :

    Pauvre Michel Rabenkogo,
    Cause toujours,ton peuple d’Iboga est un peuple de lâches!voilà pourquoi vous ne parviendrez à rien.Les vietnamiens avaient rossé les maudits français à Biên diên phu sans avoir une grande expérience militaire mais vous,vous les subissez,et vous les subirez encore pendant au moins cinq siècles car vous manquez de vrais leaders.

    • Michel BOUKA RABENKOGO dit :

      BWETE DÉCLARE QUE SEULS LES ANIMAUX SE BATTENT POUR SE PARTAGER UNE PROIE. BWETE. /
      ……………………………………………………………..
      PEUPLE D’IBOGA (GABONAIS), LES PLUS GRANDES BATAILLES VICTORIEUSES SONT CELLES QUE L’ON GAGNE PACIFIQUEMENT ET SANS VIOLENCE AUCUNE. LA MÉDIOCRE FRANC-MAÇONNERIE EST MORTE. C’EST FINI. FIN. TERMINER. BWETE. /
      *IBOGA EST DÉSORMAIS AUX COMMANDES*
      # LA RESTITUTION EST AMORCÉE #
      “GABON D’ABORD”

  5. enfant OBO dit :

    Sylvia Bongo et son nouveau mari Laccruche, avec la complicité de la France (DGSE yves le DRIAN), sont en train de torpillé le petit gabon l’empêchant de s’aligner au rang des pays emergents.
    Oui ali bongo est mort. il faut rapidement déclarer la vacance de pouvoir car les gabonais ne sont pas des moutons.

  6. Met dit :

    @Giap EFFAYONG

    Les français ont lâché le Vietnam quand ils se sont rendu compte qu’ils ne combattaient pas les communistes vietnamiens mais bien les américains.

    Lisez les livres d’histoire, tout y est, même coté viet qui ont doublé les USA.

    @enfant OBO

    Je ne pense pas que la France veuille ce foutoir mais ils ne veulent surtout tirer ou paraitre tirer les ficelles.
    Même si le résultat escompté est flou.

  7. bango dit :

    Ya Pascaline a pris sa retraite à la fonction publique lorsqu’elle a eu ses 60ans. Elle a une pension retraite de près de 100 millions de CFA et de nombreux avantages.
    Elle avait été rappelé en JANVIER pour essayer de calmer Jean Ping maintenant elle ne sert plus à rien. Elle a toujours été absente à son bureau de Haut représentant du chef de l’état. On ne pouvait pas continuer de la payer gratuitement. Elle n’a qu’aller soigner son diabète tranquillement en France.

  8. nguema21 dit :

    Bonjour à tous!
    Au moment où nous parlons de cette femme,le gouvernement est en train de s’organiser de faire des empreints d’argent en faisant des hypothèques sur nos terres(titres fonciers de l’État Gabonais).Que d’épiloguer sur le limogeage de cette femme…Pourquoi ne pas parler de cette information qui me semble à mon humble avis capital car elle engage notre avenir à tous et ne se justifie pas car jusqu’à maintenant je ne comprend pas où sont passés les précédents empreints que nous et nos enfants devront rembourser.Quelle arrogance pour ce gouvernement?Je souhaiterai être édifié par mes concitoyens spécialistes de l’économie et de la finance…Bonne journée à tous!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW