Le président togolais Faure Essozimna Gnassingbé a échangé avec Ali Bongo, le 9 août, à Libreville. Si au cours des échanges les questions d’organisation d’une commission mixte entre le Gabon et Togo, la sécurité et le marché́ unique en matière de transport aérien en Afrique ont été abordées, le président togolais s’est réjoui de ce qu’Ali Bongo se porte encore mieux.

Ali Bongo et son homologue togolais, le 9 août 2019, à Libreville. © Communication présidentielle

 

Le 7 mai dernier, Faure Essozimna Gnassingbé ouvrait le bal des audiences entre Ali Bongo et ses homologues africains, depuis ses ennuis de santé. S’il avait rendu grâce à Dieu pour la santé d’Ali Bongo, trois mois après cette rencontre, le président togolais se «réjouit de le voir en bien meilleure forme». Ce 9 août, les deux hommes ont échangé sur plusieurs d’intérêt commun. «Nous avons eu des entretiens assez riches», a déclaré Faure Gnassingbé. Selon lui, le premier point était de saluer Ali Bongo et de lui renouveler ses sentiments d’amitié, de fraternité. «Et surtout de saluer l’évolution favorable de son état de santé que j’ai pu noter dans les discussions que nous avons eues», a-t-il précisé.

Faure Gnassingbé s’exprimant à l’issue de l’audience. © Communication présidentielle

Le président togolais souhaitait également voir avec son homologue, «comment nous pouvons faire en sa qualité de président en exercice de la Ceeac, pour faire avancer le chantier du marché unique du transport aérien en Afrique».  À ce jour, a-t-il rappelé, 28 États ont formellement adhéré à cet accord. Il y a encore des réticences parmi lesquelles celles de 5 États dans la zone Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac). «Je lui ai fait le point de l’évolution de ce dossier et j’ai souhaité qu’il puisse s’impliquer pour que ces 5 pays adhèrent aussi», a-t-il dit. Pour lui, la zone de libre-échange continentale en Afrique étant actée, il faut également «que le transport aérien soit également libéralisé pour que les Africains voyagent plus facilement». «J’ai été heureux de la réponse qu’il m’a donnée. Je pense qu’il va faire de son mieux pour m’aider dans cette tâche», a précisé Faure Gnassingbé.

La recherche d’une stratégie commune pour lutter contre le terrorisme et l’organisation d’une commission mixte ont été également abordées au cours de cette rencontre.

 
 

8 Commentaires

  1. Ulys dit :

    Ah ah ah !!! C’était un beau film comme d’habitude.
    BOA est MORT. LIBEREZ LA LIGNE SVP.

  2. Ossouka dit :

    Pourquoi tout ce théâtre ? Que cherche à faire le Quai d’Orsay ? Pourtant vous savez bien que votre nouvelle marionnette de Laccruche Fargeon Alihanga et sa compagne Sylvia Bongo, nous n’en voulons plus. Et cessez de faire croire aux gabonais que tout le Haut Ogooue est derrière ces 2 marionnettes.

    Que la France cesse de prendre les gabonais pour des aveugles ou des imbéciles. Il est venu le temps de proclamer la vacance du pouvoir SVP. Ali Bongo est mort. Fin de la tyrannie.

  3. Tagomago dit :

    C’est bon PERENCO… On ne veut plus de cet ALI que vous gardez au pouvoir…
    PERENCO rend au Gabon tes contrats en OR….
    Et les 10% que tu glisses à ALI sur compte offshore.
    PERENCO….PERRODO…. Comprends ceci:
    Si tu continues… Tu perdras TOUT…

  4. Hugo dit :

    La preuve que c’est bien la francafrique (ou le Quai d’Orsay) qui manipule TOUT au Gabon actuellement, c’est l’arrivé des marionnettes comme ce président du Togo. Il est juste manipulé par le Quai d’Orsay pour faire croire au peuple gabonais que BOA est vivant. Mais en réalité, BOA est MORT.

    Ne vous en prenez même pas à Laccruche Fargeon Alihanga ou Sylvia Bongo, tous deux sont aussi les jouets du Quai d’Orsay. Comprenne qui voudra.

    SIGNÉ PAR UN ANCIEN DES RENSEIGNEMENTS.

  5. messowomekewo dit :

    On s’étonne que faure Gnassingbé se sente obligé de jouer ce petit jeu de dupes.Il était ici il y a à peine trois mois et le voici à nouveau, on se demande bien si le niveau de coopération entre nos deux pays justifie une telle débauche d’énergie; à moins bien sûr qu’il obéisse à des ordres visant d’autres objectifs.

  6. Le Chat dit :

    ” Oh, Temps suspend ton vol!”. HALTE LE DRIAN AVEC TON SOSIE Téléporté au Gabon, doc France 2, lui-même Le Drian a fait les frais d’un sosie lui ressemblant; Ensuite, il en a eu l’idée pour le Gabon pour Ali Bongo remplacé, Ahahahaha !!! On vous attend le samedi 17 août 2019.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW