Etape majeure dans l’élaboration du Projet de loi des finances (PLF) comptant pour l’exercice 2020, les conférences budgétaires se sont achevées, le 12 août, après 15 jours d’échanges entre le ministre des Finances et l’ensemble des membres du gouvernement.

Moment des conférences budgétaires avec Roger Owono Mba en bout table. © Communication gouvernementale

 

Organisés deux semaines durant, les conférences budgétaires se sont achevées le 12 août à Libreville. Au cours de cette période, le  ministre des Finances a reçu chacun des départements sectoriels du gouvernement pour présenter le contexte économique et budgétaire, et échanger sur les orientations stratégiques sectorielles.

«Le contexte économique contraignant commande une utilisation plus efficace de nos ressources», a déclaré le ministre des Finances. «Pour préparer le budget de l’année 2020, le ministère a priorisé une approche participative et le consensus avec les autres départements afin de s’accorder sur des enveloppes qui cadrent avec leurs priorités», a expliqué le ministre Roger Owono Mba.

Ces rencontres ont ainsi permis de définir la matrice de l’élaboration du Projet de loi des finances (PLF) pour l’exercice 2020. Les principales étapes du processus d’élaboration du PLF incluent les conférences budgétaires, l’arbitrage du Premier ministre à l’occasion d’un Conseil interministériel, la validation du Conseil d’Etat, l’arbitrage définitif du président de la République lors d’un Conseil des ministres et, le vote des parlementaires.

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Politiquement cette méthode nous a montré ses limites. Ce qui faudrait c’est confronter directement les techniciens en charge de l’élaboration du budget avec le PR. En tout cas c’est un sentiment personnel. Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW