Le point de vue du Gabon sur la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques de Katowice (Pologne) a été donné, le 27 avril 2019, à Libreville, à l’occasion du «Forum post Cop 24», organisé par l’Alliance panafricaine pour la justice climatique (Pacja-Gabon) et le Réseau des organisations de la société civile pour l’économie verte en Afrique centrale (Roscevac).

Moments des échanges entre les panélistes et les participants au au forum post Cop 24, le 27 avril 2019, à Libreville. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Les associations de la société civile gabonaise spécialisées dans le combat pour la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique se sont réunies le 27 avril, à Libreville, autour des plateformes Pacja Gabon et Roscevac. Organisé avec l’appui de l’Agence suédoise de développement et de coopération internationale (Sida), ce forum post Cop 24 a permis d’une part, de partager le point de vue du Gabon sur la 24e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, et d’autre part d’échanger sur les enjeux et les urgences climatiques actuelles.

En présence du directeur général de l’Environnement et de la Protection de la nature, Emmanuel Ngoyi Bayani, le président du Roscevac et du Conseil de surveillance du Pacja Gabon, Nicaise Moulombi, a rappelé qu’il s’agissait d’un forum d’information, d’échanges et de partages d’expériences acquises. Cette rencontre visait également à sensibiliser et à partager les outils de plaidoyers aux Organisations de la société civile (OSC) gabonaise pour la mise en place d’un plan d’action national inclusif de mise en œuvre des «Nationally determined contributions (NDC)» du Gabon. «Il est question pour les différentes parties prenantes de discuter sur les résultats et de la manière dont le Gabon s’intègre dans les négociations internationales sur le climat. Ce qui est l’une des recommandations de la Cop dont l’objectif ultime est de limiter la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2 °C», a-t-il précisé.

Pendant ce forum, plusieurs thèmes ont été débattus et des communications ont été faites pour édifier les participants sur un certain nombre de préoccupations. «Quelle gouvernance climatique au Gabon ?», «Nécessité de créer un réseau actif des jeunes acteurs de la société́ civile gabonaise engagés dans la lutte contre les changements climatiques», «la femme gabonaise face aux changements climatiques», «transition énergétique au Gabon : mythe ou réalité», «Jeunesse et changement climatique» et «Droits humains et Justice climatique au Gabon». Tels sont les thématiques examinées lors de ces échanges.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW