L’empereur Naruhito du Japon a été intronisé le mardi 22 octobre, au cours d’une somptueuse cérémonie au palais impérial de Tokyo, en présence de 2 000 invités, dont des chefs d’État et dignitaires de quelque 180 pays parmi lesquels le Gabon, représenté par le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi.

L’empereur Naruhito du Japon a solennellement proclamé, le mardi 22 octobre, son intronisation en présence de plusieurs délégations dont celle du Gabon. © BELGA/AFP

 

Le couple Boukoubi à l’intronisation de l’empereur Naruhito du Japon. © BELGA/AFP

Le nouvel empereur japonais, Naruhito, s’est révélé au monde. C’était à l’occasion d’une somptueuse cérémonie d’intronisation, le 22 octobre, à laquelle prenait part le président de l’Assemblée nationale gabonaise, Faustin Boukoubi.

Naruhito, le 126e empereur du Japon, a annoncé son arrivée sur le trône du Chrysanthème. «À l’adresse du pays et du monde, je proclame mon intronisation», a-t-il déclaré, au côté de l’impératrice Masako, tous les deux vêtus d’une tenue traditionnelle réservée à ce rituel exceptionnel. «Je promets ici que je prierai toujours pour le bonheur du peuple japonais et la paix mondiale», a-t-il ajouté.

Le 1er mai dernier, au lendemain de l’abdication de son père, Akihito, pour des raisons de santé, Naruhito a hérité du trône en vertu de la Constitution et de la loi sur la Maison impériale. Et dès le 1er mai s’est ouvert l’ère Reiwa (belle harmonie), qui accompagnera Naruhito tout au long de son règne.

 
 

1 Commentaire

  1. Ulys dit :

    Votre défunt Ali Bongo n’aurait en aucun cas raté un tel événement. Il est bien MORT.

    Et ce qui me surprend, c’est le silence total des proches d’Ali comme Patience Dabany, Pascaline Bongo, Frédéric Bongo, pour ne citer que ces trois personnes. On les écarte du palais du bord de mer, et ils ne disent rien. Bizarre.

    Le sosie Ali Bongo qu’on nous présente sans cesse fait du théâtre à la nationale et jamais à l’international. Comprenne qui voudra.

    PEUPLE GABONAIS INDIGNE-TOI STP… TON PAYS VA EXTRÊMEMENT MAL. ET TU RISQUES FORT DE DEVENIR UN ESCLAVE SUR TA PROPRE TERRE. TANT PIS POUR TOI, JE T’AURAIS QUAND MÊME AVERTIS. A BON ENTENDEUR (OU LECTEUR)…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW