Le processus aboutissant au versement de l’Allocation de rentrée scolaire (ASR) a été lancé par Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’État (CPPF), le 28 mars à Libreville.

Moment de la séance de travail entre la CPPF et les DCRH, le 28 mars 2019 à Libreville. © Gabonreview

 

Aurélie Odouma et Eric Epie durant leurs interventions. © Gabonreview

La Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’État (CPPF) entretenu les Directeurs centraux des ressources humaines (DCRH) sur les modalités de versement de l’Allocation de rentrée scolaire (ASR). Organisée le 28 mars à Libreville, cette rencontre a marqué le début de la campagne 2019-2020 de cette prestation.

L’ARS est une prestation sociale que l’État verse depuis 2017 avant la rentrée scolaire, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé à charge, pour les aider à financer l’achat des fournitures scolaires. Versée du 25 septembre au 25 décembre de chaque rentrée scolaire, cette enveloppe s’élève à 62 500 francs CFA par an et par enfant.

«Pour bénéficier de l’ARS, le parent doit remplir le certificat de scolarité qui doit être attesté par l’établissement dans lequel se trouve l’enfant. Ce document est ensuite renvoyé à la CPPF qui va faire le traitement pour la rentrée 2019-2020», a déclaré la directrice générale adjointe de la CPPF. Selon Aurélie Odouma épse Boussougou, la campagne ainsi lancée vise à enclencher le processus pour réceptionner à temps les certificats de scolarité.

«Il faut qu’en amont, nous fassions rapidement les traitements. Afin que les versements, qui ne relèvent pas de la CPPF, mais de la Solde, s’effectuent dans les délais requis», a ajouté la responsable de l’administration chargée de gérer les pensions et les prestations familiales des agents civils, militaires et contractuels actifs de l’État.

En 2018, 51 606 des 129 040 certificats distribués n’ont pas été retournés. Soit un poids de non-retour de 40%, correspondant à 85% des objectifs ARS. En 2019, l’objectif est de maximiser le versement de cette allocation. À cet effet, la CPPF a invité les parents à s’activer pour bénéficier de l’ARS.

«Nous demandons aux parents de télécharger dès ce jour, le certificat de scolarité sur notre site cppf.ga, renseigner ce document et nous le faire parvenir via les DCRH de leurs départements ministériels pour traitement rapide», a exhorté le directeur des Prestations familiales et sociales de la CFPP, évoquant l’innovation de cette année avec la présence de deux certificats. «Il y a un pour les assurés actifs et un autre pour les retraités», a conclu Eric Epie, dont l’administration gère aussi les prestations familiales et sociales des retraités bénéficiaires d’une pension de l’État.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW