Mis sur bons de caisse entre mai 2010 et avril 2018, Sylvain Leka n’est jamais rentré en possession de son dû. Désespéré, ce médecin du Centre de santé urbain de Port-Gentil a saisi Ali Bongo, via un courrier daté du 26 juin, pour qu’il récupère enfin ses 96 bons de caisse.

Le docteur Sylvain Leka est à la recherche de ses 96 bons de caisse, sur la période allant de mai 2010 à avril 2018. © buoyhealth.imgix.net

 

Médecin au Centre de santé urbain de Port-Gentil, Sylvain Leka est désespéré. Cet agent de l’État est à la recherche de ses bons de caisse sur la période allant de mai 2010 à avril 2018. Comme beaucoup de fonctionnaires, il a été mis sur bons de caisse, durant cette période, à la suite du recensement des agents de l’État il y a neuf ans.

Si son revenu mensuel a été rétabli en mai 2018, le médecin cherche désespérément ses 96 bons de caisse, au point de solliciter l’intervention du chef de l’État. Dans une lettre datée du 26 juin dernier, Sylvain Leka a étalé sa peine. «Monsieur le président de la République, malgré les décisions de justice, je ne suis toujours pas rentré en possession de ces bons de caisses», a-t-il déploré dans la correspondance relayée par l’hebdomadaire Moutouki.

«Et pourtant, le Tribunal de première instance de Libreville et le Conseil d’État ont pris des décisions en s’appuyant sur deux documents administratifs précisant que les bons de caisse sont à ma disposition aux lieux cités par eux», a poursuivi Sylvain Leka. De même, les engagements de l’ancien ministre du Budget, en avril 2015, sont restés sans suite.

Une affaire qui étale «la mauvaise foi, voire la méchanceté» de certains responsables de l’administration gabonaise. Qui en veut à Sylvain Leka, au point de bloquer son précieux «sésame» ? En attendant un dénouement heureux de cette incroyable affaire, la victime continue de ronger son frein au grand bonheur de ses «tortionnaires» supposés.

 
 

2 Commentaires

  1. abdelkurt dit :

    En effet, ils sont très méchants les suppôts d’Ali

  2. moundounga dit :

    Bjr. Ce Mr va rentrer en possession de ses bons de caisse avec la grâce de Dieu au commande. Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW