Le directeur de cabinet du président de la République, Brice Laccruche Alihanga, est annoncé dans la province de la Nyanga du 2 au 3 septembre sur «instruction du chef de l’Etat Ali Bongo».

Brice Laccruche Alihanga, lors d’un précédent séjour dans la province du Haut-Ogooué. © Facebook/TeamBLAOfficielle

 

Après la province du Haut-Ogooué où il s’est rendu à plusieurs reprises, «sur instruction du président de la République», le directeur de cabinet d’Ali Bongo devrait se rendre du 2 au 3 septembre dans la Nyanga, au sud du Gabon, selon plusieurs sites d’informations proches du palais.

Pour peaufiner les contours de ce rendez-vous, les ressortissants de cette province australe du Gabon se retrouvent le 28 août autour du ministre de l’Intérieur et de la Justice, Garde des Sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, natif de la province. C’est d’ailleurs ce dernier qui accompagnera Brice Laccruche Alihanga dans la province lors de son séjour.

Si rien de précis ne filtre sur les motivations de ce déplacement dans la Nyanga, plusieurs sources affirment que le directeur de cabinet d’Ali Bongo «délivrera les instructions du Chef de l’Etat», et passera en revue les projets spécifiques à la province, afin de s’assurer qu’ils suivent leurs cours. Celui qui assure également les fonctions de directeur de cabinet du Distingué camarade Ali Bongo au sein du Parti démocratique gabonais (PDG) devra certainement revisiter le projet du port en eau profonde de Mayumba. L’ambition de ce projet est de promouvoir le développement local, en participant au désenclavement de la région.

 
 

10 Commentaires

  1. Le Chat dit :

    C’est FAUX !!! Mboumbou Miyakou AARETE TON CIRQUE !!! La Nyanga de NYANGA le Très Grand Guerrier n’acceptera JAMAIS un Gros IMPOSTEUR tel qu’est Brice Fargeon sans background. Ce sont les ” batéké ” qui l’ont façonné comme d’habitude ! La Nyanga refuse d’etre des ” Collabos “. Elle a dit Un ” NON ” au référendum de 1958, ce n’est pas MAINTENANT qu’elle acceptera la colonisation. Cette province a toujours été CONTESTATAIRE, elle le restera tant que le vote du peupe Gabonais de la présidentielle d’aout 2016 ne sera pas admis comme le légitime ! C’est Monsieur Jean PING OKOKA le Président de la Républiue Gabonaise, et NON Ali Bongo qui ne vit plus.

    Mille millions de milles sabords, tonnerre de Brest ! Meme lui-meme Omar Bongo a toujours été contesté dans la Nyanga.

    Ceux qui iront par mégarde accueillir ce parvenu de Brice Fargeon qui se donne les ordres de déplacement sous la fausse banière d’Ali Bongo Mort, se verront ACCABLER par la puissance des dieux de cette province tant riche par son sous-sol.

    Les Ninois, vous etes prévenus !

    CHASSEZ-LE ! Il est entrain de mentir et de venir commencer à vous voler, là, petit à petit.

    NOUS VOUS DISONS: Ne l’ACCEPTEZ PAS !

  2. Manono dit :

    Ça c’est pré campagne. Que fait alors le premier ministre ? Depuis quand le directeur de cabinet de la présidence de la république parle au peuple au nom du président de la république. Vraiment il prend les gabonais pour des personnes sans tête.
    Il fait sa campagne pour déjà se faire connaitre. Gabonais ouvrez bien les yeux.

  3. Serge Makaya dit :

    Tout est “peaufiné” avec ceux qui broutent la même où ils sont attachés. Pauvre Gabon. Quand deviendrez-vous des hommes et des femmes vraiment responsables ? Cessez de vous ridiculiser avec les miettes que vous jette “le maître” qui croit avoir devant lui des chiens à ses ordres. Akié! A Ntare Nzame!

  4. Julien dit :

    Je n’aime pas Maganga Moussavou. Mais s’il me fallait choisir entre lui et Laccruche Fargeon Alihanga, j’opterai quand même pour Maganga Moussavou (vrai gabonais). J’en ai marre de ces colons qui viennent régner en maîtres chez nous. Il n’est pas gabonais et ne le sera jamais. Lui et Lee White sont des profiteurs de notre pays. Ils voleront autant qu’ils pourront. Et quand vous allez regretter de leur avoir fait confiance, il sera trop tard. Ils seront partis du Gabon avec les milliards détournés comme récemment avec le béninois qui était conseiller ou chef de cabinet de BOA.

  5. Martine dit :

    Laccruche Alihanga, tu ne seras JAMAIS président du Gabon. Nous savons que la France joue cette partition qui est la tienne. Ta place est ta Marseille, commune des VOYOUS de France. Tu y trouveras ton bonheur là bas.

    NOUS METTONS EN GARDE LES NYNOIS. NE VOUS LAISSEZ PAS ACHETER POUR ALLER AUX MEETING DE CE CORROMPU. CONTINUEZ A VOUS BATTRE POUR LA LIBÉRATION TOTALE DU GABON.

    l’actuel ministre de l’Intérieur et de la Justice, Garde des Sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, natif de la province, est aussi un HYPER CORROMPU. Ne vous faites pas avoir s’il vous plait… Ne lâchez rien, la libération du Gabon est proche.

    VIVE JEAN PING, LE PRÉSIDENT ÉLU DU GABON. VIVE LE GABON LIBRE !!!

  6. Moulambi dit :

    La-Cruche va surement prendre son caniche de la CNNII avec lui qui est un côtier Vili.
    Comment s’appelle t il, le petit faux intellectuel prétentieux qui l’a remplacé comme DG à la CNNII et qui tape jour comme nuit dans la caisse de la CNNII … Tchibinda je crois que c’est son nom.

  7. Hugo dit :

    Un directeur de cabinet en campagne présidentielle déjà. Mais puisque BOA parle, pourquoi il n’officialise pa ta candidature ?

    Pauvre Fargeon Alihanga !!! Va plutôt te présenter à la mairie de Marseille. Lol!

  8. Malo dit :

    Les nynois qui vont essayer d’aller acceuillir ce voleur, seront fouetés par les genies de la nyanga.n’essayer même pas un petit instant d’envisager vous deplacer pour acceuillir ce porc de merde.où sont passés les grands de la nyanga? Faite nous disparaitre la piste d’atterrissage ou bien envoyez lui un bon missile sol-air pourqu’il sache qu’on ne blague à massanga.

  9. abbas NZIENGUI MABIKA dit :

    Très sincèrement, le président de la République porte une vision forte de transformation du Gabon. La matérialisation de cette vision passe par la mobilisation des hommes et des femmes ayant le sens élevé de l’intérêt général. Son Directeur de Cabinet est dans cette état d”esprit. A laquelle j’invite la jeunesse à s”approprier notamment dans le volet entrepreneurial. Puisse Dieu le Tout Puissant nous aider.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW