Le Projet de loi de finances (PLF) 2020 annonce la création du compte d’affectation spéciale intitulé «Salubrité publique». Une démarche présageant l’effectivité de la redevance sur les ordures ménagères, prélevée sur les factures d’électricité, qui alimentera ce compte d’affectation spéciale.

La création du compte d’affectation spéciale intitulé «Salubrité publique», présage-t-il l’entrée en vigueur de la redevance sur les ordures ménagères ? © Gabonreview

 

Annoncée depuis janvier, la redevance sur les ordures ménagères devrait rentrer en vigueur incessamment, si ce n’est déjà le cas. Le Projet de loi de finances (PLF) 2020 annonce, en effet, la création d’un compte d’affectation spéciale intitulé «Salubrité publique», destiné à l’assainissement et la gestion des déchets des collectivités locales.

Selon le PLF 2020, le compte d’affectation spéciale sera essentiellement alimenté par la redevance des ordures ménagères. Cette taxe, d’un taux fixé à 7%, sera prélevée sur les factures d’électricité sur toute l’étendue du territoire national. Y sont donc redevables, «toutes les personnes physiques ou morales disposant d’un contrat d’abonnement d’électricité».

Ce compte spécial servira essentiellement au ramassage de déchets, curage des caniveaux et balayage des rues. Une partie de ces fonds sera également destinée à la construction des centres de traitement et de stockage. Avec l’effectivité de la redevance des ordures ménagères, les Gabonais devraient encore dépenser plus pour s’éclairer.

 
 

2 Commentaires

  1. koumba dit :

    encore des choses à payer …en espérant que cela serve vraiment à la gestion des ordures parce que la c’est plus possible ces ordures qui trainent à chaque coin de rue …

  2. tchenko dit :

    A nos Chers Députés,
    Les augmentations intempestives du carburant et produits pétroliers, la création (ou l’invention des taxes (ferroviaires, aux départs d’Owendo) et (terrestres aux départs du PK8), la redevance audiovisuelle, vos retraites parlementaires. Tous ceux-là aux détriments du contribuable, de vos pauvres mandants, vos humbles citoyens déjà essoufflés par le chômage, les emplois précaires et le CODE DU TRAVAIL (à venir). Mais dans quelle bulle vivez-vous ? La misère et la souffrance de vos semblables ne choquent elles pas ?
    BON VENT A VOUS !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW