Dans un post sur sa page Facebook, le conseiller stratégique de la Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (Conasysed) Marcel Libama, appelle, ce 3 juillet, à un réveil national face à ce qu’il qualifie d’imposture au sommet de l’État.

“Les imposteurs ont pris les commandes du Gabon comme les pirates celles d’un avion après avoir éliminé le commandant de bord”, dixit Marcel Libama. © D.R. /Zix Baud

 

Marcel Libama. © Gabonreview

Convaincu que le Gabon est pris en “otage” par «une bande d’imposteurs», Marcel Libama appelle à un sursaut national avant qu’il ne soit trop tard. Selon le conseiller stratégique de la Convention nationale des syndicats de l’éducation nationale (Conasysed), ces imposteurs mettraient en mal le fonctionnement de l’État et favoriseraient la dégradation du climat sociopolitique par la fraude, l’hypocrisie, l’usurpation. Le «peuple gabonais» dans son ensemble est responsable de cette prise d’otage qui asphyxie le pays.

«Les imposteurs ont pris les commandes du Gabon comme les pirates celles d’un avion après avoir éliminé le commandant de bord. Le problème maintenant, c’est ” que faisons-nous en qualité de passagers conscients du danger ?”», s’est-il interrogé, soulignant que «nous sommes en plein dans une comédie sociale dangereuse».

Refusant de participer à cette farce ridicule qui ferait du Gabon, un pays singulier, Marcel Libama prévient sur les stratégies de duperie employées par la «bande d’imposteurs» pour enrôler le maximum de Gabonais à leur dessein.

«Les imposteurs qui ont pris les commandes du bateau Gabon ont besoin actuellement, plus que d’autres Gabonais, de faire croire qu’Ali se porte très bien avec des expressions d’enfumage comme: le président m’a dit, le président nous a instruit, le président dit et moi j’exécute. Les imposteurs aux commandes ont besoin de trouver un public maboul, ils ont besoin des victimes qui consentent comme dans le Haut-Ogooué à ce que le faux (Ali se porte très bien) soit authentifié comme vrai. Les vidéos et autres montages et les tournées nationales actuelles ne visent qu’à nous faire avaler le gros mensonge», a expliqué Marcel Libama. Le syndicaliste appelle les Gabonais à se réveiller pour sauver la patrie avant que le pire ne se produise.

 
 

1 Commentaire

  1. Hugo dit :

    MERCI MONSIEUR MARCEL LIBAMA POUR VOTRE FRANC PARLER.

    RÉVEILLONS-NOUS PEUPLE GABONAIS ! LE TEMPS N’EST PLUS AU SOMMEIL. IL FAUT SE RÉVEILLER ET CHASSER LES IMPOSTEURS.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW