Invisible depuis la mi-avril courant et, officieusement, en Europe pour les récurrentes raisons de santé, le président Ali Bongo serait rentré samedi dernier. Tous les clignotants se sont, en tout cas, ravivés ce lundi 29 avril, signe d’une sortie d’hibernation.

Le président Ali Bongo Ondimba alors qu’il recevait en audience le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, le 29 avril 2019. © Communication Présidentielle

 

Parfois alimentés par les hommes du sérail, les réseaux sociaux annonçaient le retour à Libreville d’Ali Bongo depuis samedi. «L’avion atterrira à 20 h», a-t-on lu dans un forum. Une rumeur de plus, a-t-on pensé. Pourtant, ce lundi 29 avril, le dispositif sécuritaire de la Garde républicaine (GR) a de nouveau été déployé sur le front de mer à Libreville, entre La Sablière et le palais du bord de mer.  Ce balisage du trajet quotidien d’Ali Bongo avait, en effet, disparu il y a près de deux semaines.

«Nouveau masque» et Conseil des ministres  

Il y a bientôt une semaine, Bruno Ben Moubamba, avertissait : «Le prestidigitateur fera apparaître le sosie dans quelques jours». Et le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR) d’ajouter, ce dimanche 28 avril, «le nouveau sosie d’Ali Bongo est arrivé hier au Gabon à 19 h 54 ! Nous vous avions prévenu : Sylvia Bongo est bien arrivée hier soir le 27 avril 2019. Son Boeing transportait un nouveau sosie d’Ali BONGO portant un masque presque parfait, cette fois. Ils vont pouvoir s’attaquer aux Forces de Défense et de Sécurité mais surtout à la Garde Républicaine qui ne soutient pas le désordre puisque leur serment d’allégeance ne concerne pas la Première Dame

Un conseil des ministres est, en effet, annoncé par la bande. Le conclave gouvernemental devrait entériner les travaux des conseils interministériels tenus durant la supposée absence d’Ali Bongo.

Nouveau retour au pays et sur Twitter

Le tweet d’Ali Bongo, ce 29 avril. © Capture d’écran par Gabonreview

On ne peut que supposer ce nouveau retour d’Ali Bongo, rien d’officiel n’ayant été annoncé à ce sujet. Habitué des couloirs de la présidence gabonaise, seul l’hebdomadaire Jeune Afrique était péremptoire : un aéronef de la flotte présidentielle immatriculé P4 BBJ avait quitté l’aéroport Léon-Mba le 4 avril à 13 h 04. «Le mystérieux voyage d’Ali Bongo Ondimba à Londres», titrait alors le journal. Il reste que rien ne confirme que le président revient effectivement de Londres, l’information la plus récurrente faisant plutôt état d’Amsterdam, alors que d’autres sources concordantes parlent de Ryad en Arabie saoudite.

Preuve s’il en est de la réapparition d’Ali Bongo sur la scène politico-médiatique, son compte Twitter sur lequel rien n’avait été posté depuis le 1er avril dernier, a été réactivé ce 29 avril. Le président y indique avoir «longuement échangé ce lundi au Palais présidentiel à Libreville avec le Premier ministre. Nous avons passé en revue les dossiers prioritaires. Je lui ai rappelé la nécessité d’une action publique au service des Gabonais qui conjugue efficacité économique et justice sociale».

Le brouillard entretenu autour du président de la République alimente en tout cas les doutes sur son état de santé. Interrogé par un journaliste européen en poste à Libreville, la présidence de la République refusait tout récemment de se prononcer sur le sujet tandis que bien d’officiels, dont le Premier ministre, disaient d’Ali Bongo qu’il était bel et bien là, travaillant sur les dossiers urgents. Si Ali Bongo est de retour d’où vient-il donc, puisque son voyage n’avait nullement été annoncé. Sinon, comment expliquer son éclipse momentanée et bien remarqué durant les 15 derniers jours ?

 
 

27 Commentaires

  1. Ulys dit :

    Les gabonais savent même quand Sylvia Bongo part pour ramener son sosie. Vous êtes une bande de rigolos.

  2. Serge Makaya dit :

    Vous n’êtes pas obligés de me croire. Mais je vous le dis quand même: la France est derrière toute cette mascarade. Elle vous nous imposer son valet. Elle prend le temps pour voir comment les gabonais apprécieront certains de ses valets comme: Laccruche Fargeon ou Nourredine ou encore Junior Bongo. Mais ce qui est sur, elle ne veut pas de Jean Ping, notre élu à la dernière présidentielle.

    Il faut que cesse ce cinéma au plus vite. La colonisation est terminée. Et il est inutile de vous redire que l’homme que vous voyez sur cette photo n’est rien d’autre qu’un sosie d’Ali Bongo bien décédé en octobre 2016.

    Serge MAKAYA, ancien agent du B2.

  3. Cathy dit :

    Un pseudo Ali Bongo qui ne parle même pas à la jeunesse gabonaise qui vient de vivre une crise grave causée par son premier ministre. Donc il ne peut même pas recevoir une délégation d’élèves pour rassurer ces derniers. Écoutez, franchement cessez ce comédie SVP. Et que les autorités françaises qui sont dans le coup cessent de prendre les gabonais pour des enfants. Allez vous faire FOUTRE.

  4. Hugo dit :

    Vous voyez parfaitement que ce n’est pas lui. Mais arrêtons avec ce théâtre SVP. Ayez un peu du respect pour le peuple gabonais. Ce n’est pas un peuple con. Cessez de vous foutre des gabonais. J’ai du mal à comprendre qu’un groupuscule d’individus font tout ce cinéma parce qu’ils veulent simplement se maintenir au pouvoir pour continuer à dilapider les richesses de ce pays.

  5. Ondo dit :

    Il est bon de rappeler à la France qui est derrière ce spectacle AHURISSANT que pendant ce temps, tout un peuple crie FAMINE (dans tous les sens du mot).

  6. Hassan dit :

    Par comparaison au peuple algérien, au peuple soudanais, je pense que nous peuple gabonais avons peur d’affronter les oppresseurs. La France n’est pour rien,car elle n’a pas empêché le reversement de Bouteflika, ni de Béchir. Il n’y aura que le langage de la rue pour chasser les bongo. Si non subissons en espérant que la providence nous délivre.

    • SERGE MAKAYA dit :

      La France ne contrôle pas l’Algérie ou le Soudan comme elle contrôle le Gabon. Moi qui te le dis, je le sais. Mais il est vrai que la meilleure SOLUTION demeure le SOULÈVEMENT du peuple Gabonais, comme ce qui s’est passé au Burkina Faso.

      Autre chose: si on arrive à un soulèvement POPULAIRE, il faut quand même EVITER de nouvelles élections présidentielles. Parce que la France sera toujours aux manœuvres. Je sais ce que je dis. Raison pour laquelle, il faudra tout simplement laisser Jean Ping achever son mandat Présidentiel usurpé par Ali Bongo (avec l’appui de la France, comme elle a toujours eu à le faire depuis Léon M’Ba : https://www.facebook.com/marielouise.ango1/videos/10210597611535366/) LE GABON ET LE RESTE DES PAYS AFRICAINS S’EN SORTIRONT QUAND ILS AURONT ÉTÉ TOTALEMENT DÉBARRASSÉS DE L’EX COLONISATEUR.

      • Moussavou Jacques dit :

        @Serge Makaya. Vous fatiguez les gens et faites pitié. Pleurnichard, vous êtes incapable de vous battre pour votre liberté et attendez tout de la France que vous accusez de tout. Bongoïste impénitent vous ne voyez au Gabon que les Bongo ou leurs valets (Ping ou Fargeon). Pour vous les Gabonais doivent tout attendre de la France et seul un Bongo (Ping en est un, ne vous en déplaise ) peut diriger ce pays…. J’ai pitié de vous…

      • JAMES DE MAKOKOU dit :

        Mon cher compatriote, je veux vous dire que je suis en partie d’accord avec vos analyses , je parle de M. Makaya et Hassan, mais de mon avis je me dis toujours que le mal actuel de notre pays c’est qu’on a tellement naturalisé a tout va et maintenant il y a peu de Patriotes de souche pour arrivée a faire comme les pays que vous citez ici.. ils sont en majorité 200% des nationaux .. mais chez nous on est plus comme dans des années 80-90.. car le systeme bongo a innondé le Gabon par des etrangers et dejà quand j’étais au Lycee Technique .. on voyait deja que lors des greves des etudiants les etrangers ne se sont jamais joints à nous.. ils rentraient tranquillement chez eux..et aa l’epoque la naturalisation etait difficile, et on etait respecté partout dans le monde entier et aujourd’hui c’est bien différent.
        donc je vais ecrire ici sans filtre, les senegalais-Maliens-Beninois-Libanais -Togolais..etc.. ne revendiquent pas avec nous car ils se disent que ça ne les concerne pas..ils sont là purement economiques..
        C’est pourquoi il apparait que le mouvement publique comme le font les gilets jaunes en France est difficile..chez nous
        Bekalé a l’époque faisait greve.. pour info.

  7. Davy Zof dit :

    Ça c’est quelle blague encore ça???
    On a pas fini de rigoler dans ce de merde

  8. Mimbo dit :

    Il a tout de quelqu’un qui paie une lourde facture.Que l’éternel me préserve de celà,y a rien d’aussi pénible.

  9. Léon Nkogue dit :

    A Ntare Nzame ! Maintenant je vois que le nouveau couple (Laccruche – Sylvia) sont des metteurs en scène amateurs. Pitié !

  10. Didier dit :

    Peuple gabonais, vous pensez que si nous sommes 100000 personnes dans la rue pour manifester contre cette mascarade, Sylvia Bongo et son compagnon Laccruche vont faire quoi ?

  11. Spectacle pathétique, où va-t-on ainsi? Où sont les Institutions Républicaines? Pourquoi vouloir favoriser le désordre? Qui en assumera les conséquences? Un Etre humain, un être humain… pourquoi vouloir en faire un être incontournable?1.8 millions d’habitant… Et même au sein de ce parti de masse, y a-t-il pas un Homme/Femme capable? Mince!!!

  12. bassomba dit :

    Huuumm! un sosie d’un chef d’Etat en exercice depuis 10 ans qu’on ne voit qu’aujourd’hui? Il sort sûrement d’une autre planète.

    • 짐 - 루크 dit :

      meuh non … autre planète ? C’est ça quand on a un petit esprit étriqué. On a peur et on ne comprend pas tout…et qu’on veut pas se poser les vraies questions notamment depuis quand son exercice si c’est lui consiste à faire des chuchotements uniquement à son 1er ministre pour les appliquer au autres?

  13. jeff dit :

    envoyer le vieux berre la bas en lever le du palais il tente re renverser laccruche avec mborantsuo comme complice

  14. On se moque bien de notre pays, tsouoooo a tare Nzame…

  15. Un gabonais dit :

    C’est juste pathétique de voir que certains Malheureux, ratés, font tout pour vouloir concerver leur petit pouvoir

    • France dit :

      C’est encore plus malheureux de voir un peuple, à priori en bonne santé, qui n’a pas la moindre volonté d’être libre et encore moins de se diriger de lui même.
      La France ne tient pas les Bongos au pouvoir. La France s’accommodait d’Ali Bongo car il menaçait que si ce n’était pas lui au pouvoir, il mettrait le pays à feu et à sang !
      Quand il était ministre des armées, il a caché de grosses quantités d’armes au Gabon mais seul lui même connait ou elles se trouvent. Comme il n’est plus, ou du moins que sa cervelle ne peut plus fonctionner, ce danger n’existe plus et la France est plus que prête à le mettre aux oubliettes.
      La France est sidérée de voir qu’aucun gabonais n’ait le courage de prendre le pouvoir qui est bel et bien vacant !
      La France est fatigué des demandes d’aides pour aider à mettre quelqu’un au pouvoir. La France ne veut pas de cela.
      La France ne veut mettre personne au pouvoir au Gabon, c’est aux Gabonais de s’autodéterminer.
      Compris ?
      Alors, posez votre Regab, bougez vos bodges et allez prendre votre démocratie.
      Si vous attendez trop longtemps, il est certain qu’une personne malintentionnée s’en accaparera et vous ne mériterez que l’esclavage et le dédain car vous aurez démontré par A+B que vous ne voulez pas de votre liberté !
      A vous Gabonais d’agir, seul vous même-vous même avez le pouvoir de changer le cours du pays Gabon.
      Merde….. Arrêtez de nous faire la paresse comme au travail quand il s’agit de votre propre liberté… Bougez vous le cul…

      • 짐 - 루크 dit :

        “qu’une personne malintentionnée s’en accaparera et vous ne mériterez que l’esclavage et le dédain . C’est trop compliqué à comprendre? ” on dirait un âne qui braie après avoir reçu des coups de bâtons pour qu’il marche droit , ou alors un chien de Pavlov qui bave dès qu’il entend” que vous ne voulez pas de votre liberté ! et il doit baver : bon pour la france !!

  16. Ulys dit :

    Un sosie ça coûte cher à l’état voyou. Cet argent aurait pu permettre d’acheter du matériel didactique. C’est bien dommage.

  17. Léon Nkogue dit :

    CONSEIL A SYLVIA BONGO : QUITTE LES CHOSES AVANT QU’ELLES NE TE QUITTENT. CONSEIL DE SAGE…

    IDEM POUR BRICE LACCRUCHE FARGEON…

    VOUS AVEZ ASSES VOLÉS. GARDEZ TOUT CE QUE VOUS AVEZ VOLÉS. MAIS DISPARRAISSEZ A JAMAIS. SINON… TANT PIS POUR VOUS…

  18. IPANDY dit :

    Que le président lui meme parle à ses compatriotes. Pourquoi ce silence face à toutes les mesures impopulaires prises lors des conseils des ministres qu’il préside? S’il ne peut plus diriger le pays qu’il fasse preuve de courage , qu’il se retire!

  19. Nzam Ata dit :

    Pourquoi faut-il qu’ Ali Bongo vienne s’exprimer pour dire quoi,Ndemezo a dit qu’il a perdu la mobilité le réseau au cas où c’est lui qui apparaît.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW