A l’issue de son préavis de grève du 23 mars, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a déclenché 24 heures plus tard, une grève de cinq jours sur les installations d’un navire de la société pétrolière Tinworth Gabon SA, mouillant au large de Mayumba (Nyanga).

Le siège de l’Onep à Port-Gentil. © Gabonreview

 

L’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a déclenché, le 24 mars, une grève de cinq jours sur les installations de l’établissement Nautipa, appartenant à la société Tinworth Gabon SA. Le Nautipa est un pétrolier de la société pétrolière mouillant au large de Mayumba, dans la province de la Nyanga.

«Le bureau de l’Onep vous informe, par la présente, du déclenchement d’une grève qui durera cinq jours et couvrira l’ensemble des installations de l’établissement Nautipa, de la société Tinworth, dès ce 24 mars à partir de 00 heures 01 minute», a écrit le syndicat dans un courrier adressé aux employés du site concerné.

Le 18 mars, l’Onep a déposé un préavis de grève de cinq jours à la direction générale de la société, réclamant notamment le versement d’un bonus de rachat. En effet, la société est passée dans l’escarcelle de la compagnie BW Offshore, propriétaire et exploitant mondial de navires de stockage et de déchargement de production flottants.

Dans le lot de revendications du syndicat, figurent aussi la mise en place d’une nouvelle grille salariale et, la régularisation des situations socioprofessionnelles des employés de Tinworth Gabon SA. Malheureusement, a regretté l’Onep, «aucune tentative de recherche d’un compromis n’a été ouverte aussi  bien par l’employeur que par l’administration», durant le préavis.

A l’issue de celui-ci, la grève de cinq jours a donc été lancée sur le Nautipa. Assurant par ailleurs qu’un service minimum sera observé durant la période de débrayage, l’Onep a dit être disposée aux discussions. Elle conditionne cependant ce processus par la présence d’un représentant de BW Offshore.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW