Edson Yvon Mvou Tsinga vient d’être nommé directeur général de la Gabon Oil Marketing (GOM). Il remplace Patrichi Tanasa, l’ex-administrateur général qui cumulait également les fonctions de patron de Gabon Oil Company (GOC), emporté par l’opération anticorruption «Scorpion».

La GOM a un nouveau patron. © D.R.

 

Secoué par l’opération dite «Scorpion», le Groupe Gabon Oil est en phase de restructuration. Après la suppression des postes d’administrateur général et administrateur général adjoint de la Gabon Oil Marketing (GOM), le Groupe a annoncé, le 24 décembre, la création du poste de directeur général, dont les rênes ont été confiées à Edson Yvon Mvou Tsinga.

«Je veux profiter de cette occasion pour remercier Jules Maurice Berre qui a assuré l’intérim de la fonction d’administrateur général adjoint durant cette période difficile de la vie de notre entreprise», a affirmé le directeur général de Gabon Oil Company (GOC), dont la GOM est l’une des quatre filiales avec Gabon Engeeniring et Construction (Gec), Gab’Oil et Gabon Logistique Service (GLS). «D’autre part, la GOM sera désormais doté d’un conseil d’administration dont la mise en place seront communiqués ultérieurement», a précisé François Ntombo Tsibah, dans une note adressée aux employés et contractuels du Groupe Gabon Oil.

Le nouveau patron de la société spécialisée dans la commercialisation des produits pétroliers finis, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2020, est ingénieur de formation. Il cumule 22 ans d’expérience dans l’industrie pétrolière, dont 21 ans de fonctions techniques et commerciales à la Société gabonaise de raffinage (Sogara). Expert en trading, Edson Yvon Mvou Tsinga a effectué plusieurs formation et stages à l’IFP et dans les sociétés internationales de Trading à Londres et Genève.

Avant sa «promotion» à la GOM, Edson Yvon Mvou Tsinga était directeur à la Sogara, en charge de la coordination de la direction des opérations et la direction commerciale. «Nous souhaitons à Edson Yvon Mvou Tsinga, plein succès dans ses nouvelles fonctions», a conclu François Ntombo Tsibah.

Ce changement de gouvernance intervient au lendemain de l’opération «Scorpion», dont la vague a emporté, fin novembre, Patrichi Tanasa, ancien ex-patron de la GOC et ex-administrateur général de la GOM. Ces deux dernières années, la GOC aurait perdu 85 milliards de francs CFA, dont 45 milliards de dépenses «injustifiées» au bénéfice de la GOM.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW