Si certains en annonçaient une vingtaine, cest finalement un gouvernement de 37 membres, dont 11 ministres d’Etat, 18 ministres et 8 ministres délégués qui a été annoncé dans la nuit du 12 au 13 janvier depuis le Maroc. Ali Bongo et le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale ont semblé ne pas souhaiter effectuer un grand bouleversement. A côté du léger remaniement effectué dans l’ensemble des ministres d’Etat, l’on dénombre 6 entrées parmi les ministres et 4 parmi les ministres délégués. Le précédent gouvernement s’est également délesté de plusieurs de ses membres, à l’instar d’Emmanuel Issoze Ngondet, nommé Médiateur de la République, Noël Nelson Messone et Patrick Eyogo Edzang. Ci-après, la composition intégrale.

Julien Nkoghe Bekale, Premier ministre, chef du gouvernement. © Communication présidentielle

 

Ministres d’Etat :
1. Ministre d’Etat ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement : M.
Régis IMMONGAULT TATANGANI
2. Ministre d’Etat, ministre des Forêts et de l’Environnement chargé du Plan
climat : M. Guy-Bertrand MAPANGOU
3. Ministre d’Etat, ministre de la Santé, de la Protection sociale et de la
Solidarité nationale : Mme Denise MEKAM’NE EDZIDZIE épouse TATY
4. Ministre d’Etat, ministre des Sports, des Loisirs, de la Culture et de
l’Artisanat : M. Alain-Claude BILIE-BY-NZE
5. Ministre d’Etat, ministre de l’Éducation nationale chargé de la Formation
civique : M. Michel MENGA M’ESSONE
6. Ministre d’Etat, ministre des Relations avec les Institutions
constitutionnelles et les Autorités administratives indépendantes : M.
Francis NKEA NZIGUE
7. Ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et de la Sécurité du
territoire : M. Etienne MASSARD KABINDA MAKAGA

8. Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de l’Administration du territoire, des
Collectivités locales, de la Décentralisation chargé de la Citoyenneté et
de l’Immigration : M. Lambert Noël MATHA
9. Ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publics : M. Jean￾Fidèle OTANDAULT
10.Ministre d’Etat, ministre de la Justice et des Droits humains, Garde des
Sceaux : M. Edgard Anicet MBOUMBOU MIYAKOU
11.Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche
scientifique et du Transfert des technologies : M. Jean de Dieu
MOUKAGNI IWANGOU

Ministres :
12.Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du
développement : M. Jean-Marie OGANDAGA
13.Ministre de la Fonction publique, de l’Innovation, du Service public et du
Travail : Mme Madeleine BERRE
14.Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de l’Alimentation chargé du
programme GRAINE : M. Ali Akbar ONANGA Y’OBEGHE
15.Ministre chargé du Suivi des réformes économiques et de la Planification
du développement : M. Alexis BOUTAMBA MBINA
16.Ministre de l’Équipement, des Infrastructures et des Travaux publics : M.
Arnauld Calixte ENGANDJI ALANDJI

17.Ministre de la Valorisation et de l’Industrialisation des ressources minières :
M. Christian MAGNAGNA
18.Ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures : M. Pascal HOUAGNI
AMBOUROUE
19.Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de
l’Intégration régionale, de la Francophonie, et des Gabonais
de l’étranger : M. Abdu Razzaq Guy KAMBOGO
20.Ministre de l’Eau et de l’Énergie : M. Emmanuel Norbert Tony ONDO MBA
21.Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse, de la Formation professionnelle, de
l’Insertion et de la Réinsertion, porte-parole du gouvernement : Mme
Nanette LONGA
22.Ministre des Transports et de la Logistique : M. Justin NDOUNDANGOYE
23.Ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste :
M. Guy-Maixent MAMIAKA
24.Ministre de la Famille, de la Décennie de la femme et de l’Egalite des
chances : Mme Estelle ONDO
25.Ministre du Commerce : M. David MBADINGA
26.Ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats publics￾privés et des PME PMI : M. Biendi MAGANGA MOUSSAVOU
27.Ministre de la Pêche et de la Mer : Mme Prisca KOHO épouse NLEND
28.Ministre du Tourisme : Mme Marie Rosine ITSANA
29.Ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat national : Mme Carmen
NDAOT

Ministres délégués :
30.Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de la Santé, de la
Protection sociale et de la Solidarité nationale, chargé de la Protection
sociale et de la Solidarité nationale : M. Jonathan NDOUTOUME NGOME
31.Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Éducation
nationale chargé de la Formation civique : Mme Gisèle AKOGHET
épouse NTOUTOUME
32.Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre des Forêts et de
l’Environnement chargé du Plan climat : M. Franck NGUEMA
33.Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre des Sports, des Loisirs,
de la Culture et de l’Artisanat : M. Arsène Édouard NKOGHE
34.Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, de la
Jeunesse, de la Formation professionnelle, de l’Insertion et de la
Réinsertion : Mme Olivia Hagar NGUEMA ONDO
35.Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de
l’Administration du territoire, des Collectivités locales, de la
Décentralisation chargé de la Citoyenneté et de l’Immigration : Mme
Patricia TAYE
36.Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, ministre de l’Habitat, de
l’Urbanisme et du Logement : M. Jean-Marie OBAME ONDO
37.Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, de la Prospective et
de la Programmation du développement : M. Hilaire MACHIMA

 
 

17 Commentaires

  1. Fayo dit :

    Administration publique pléthorique, gouvernement pléthorique, nombre de conseillers pléthorique, assemblée nationale pléthorique. Tout ça pour caser les courtisans et corrompre le peuple sans aucun souci de rationalisation et d’éfficacité pour le développement. Bongo, tel père, tel fils, des sorciers qui tuent le Gabon et bloquent son épanouissement.

  2. Je-passe dit :

    J’aimerai voir les images où cette bande sera au Maroc entrain de prêter serment devant un cadavre.Franchement ce pays nommé Gabon est tombé trop trop trop bas mais ça reste une opinion très personnelle puisque nullement,je ne suis concerné ni de près ou de loin par ce cirque grotesque.En effet,je ne suis qu’un étranger de passage puisque je ne vis même pas dans ce pays de merdes

  3. Cathy dit :

    Au Japon, 20 ministres seulement pour 127 millions d’habitants.

  4. La rigueur budgétaire tant annoncée, est-elle tombée aux oubliettes?
    Ces 37 ministres seront -ils payés avec des bons de caisses comme le reste de la population ?

  5. Komilfo dit :

    Les PD Gistes aiment les records…1ers à emmener la CPI au Gabon, directoire comprenant le plus de repris de justice ou ayant des pbs avec même la justice à l’étranger 1er PR dont on ne retrouve pas les origines 1er issu de césarienne imaginaire 1er retour fulgurant d’AVC uniquement en vidéo gouvernement le plus pléthorique…quelque soit le domaine…même et surtout la connerie…Komilfo

  6. De la médiocrité ! Voyons voir ce que fera Engandji qui retrouve un ministère sérieux… Les autres cancres, rien de nouveau sous le soleil

  7. Zban dit :

    Venez tous a la source, manger une dernière fois car après ça sera la disette ou l’exil.
    Qui se gène se fait mal…
    Macron et Le Drian vont avoir leur valise eux aussi

    Honteux et ridicule….

    NB: Cas d’école d’une République Bananière, non?

  8. Koek lun dit :

    Qui a nommé ces gens là ?

  9. sergio dit :

    Aucune image du nouveau PM avec ali au maroc, mais pourquoi? Depuis le coup d’état manqué, aucune allocution d’ali lui qui est commandant en chef de l’armée. Comment se fera la prestation de serment de ce gouvernement? Pour moi il y a bien vacance de pouvoir au Gabon.

  10. Pascal NGOUA dit :

    NOTRE INDÉPENDANCE EST UNE INDÉPENDANCE DE FAÇADE. MAIS ALORS, POURQUOI LA FRANCE NE FAIT-ELLE PAS DE NOUS UN DÉPARTEMENT FRANÇAIS ? C’EST ENCORE MIEUX QUE DE CONTINUER A SOUFFRIR SOUS LE JOUG DES BONGO ET DE LEUR CLAN, AVEC LA BENEDICTION DE CETTE MÊME FRANCE QUI VEUT A SES PIEDS UN VALET… https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2223447074372129&set=a.110381315678726&type=3&theater&ifg=1

    • jamiroquai dit :

      tout à fait d’accord .Le peuple gabonais doit désormais exiger à la France le retour aux droits de territoire français, car cette soit disant indépendance du Gabon est pire que l’esclavage, que la traite négrière. Mon Dieu, on est où là?

  11. Eternité dit :

    Ce gouvernement va emprunter 754 Milliards de FCFA en 2019, c’est certainement pour payer tous ces affidés qui vendent le Gabon et le ramene à l’age de pierre…
    Bref, rien de nouveau sous l’Equateur, vu appétences de ce gouvernement, rien de bon à attendre

  12. Ikobey dit :

    Comme ça tout le monde est content !
    Pourquoi ne pas élever tous les Gabonais au rang de ministre ?
    Nous serions tous “excellence”, au moins ça serait un gouvernement marrant, le monde entier découvrirait notre pays. 🙂

    • Komilfo dit :

      C’est déjà le K aucun de ses usurpateurs n’a plus de décret de nomination signé que moi. Il n’y a donc même aucune raison de considérer leurs projets qui n’émanent et ne sont validés qu’au sein de la caste auto-proclamée. Du vrai moutouki à tous les étages. Et vous espérez quel résultats avec tant de bras cassés assassins? ce sera le bide comme d’habitude Komilfo

  13. LeGabonais dit :

    J’aimerais préciser,pour donner raison à Cathy, que le cabinet ministériel du Japon (20 membres maximum),est une prescription de la constitution japonaise du 03 Nov. 1946, entrée en vigueur le 03 mai 1947, alors que ce pays portait encore les stigmates de la guerre mondiale. Quels seraient les éléments de comparaison avec le Gabon ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW