Le Gabon dispose désormais d’un réseau de formateurs en entrepreneuriat reconnu au niveau mondial. Après un coaching dans le cadre du programme Germe, ils ont reçu leurs certificats le 4 avril à l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon).

Photo de famille à l’issue de la remise des certificats. © Gabonreview

 

Une participante recevant son certificat. © Gabonreview

Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2 du Projet de promotion des investissements et de la compétitivité (PPIC), l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon), associée à la Maison de l’entreprise du Burkina Faso, a mis en œuvre un projet de certification des formateurs en gestion d’entreprise méthode Germe (Gérez au mieux votre entreprise). C’est un programme de formation mis en place par le Bureau international du travail (Bit) qui a permis de coacher à l’ANPI-Gabon, du 18 mars au 3 avril, 25 participants, dont 6 formateurs de l’ANPI-Gabon, des entrepreneurs, consultants et coachs nationaux en entrepreneuriat.

Animée par Mahamadi Ilboudo, expert et maître formateur auprès du programme de formation de référence de l’Organisation internationale du travail (OIT) en gestion d’entreprise Germe, la formation avait pour but «d’améliorer de manière durable les performances de la micro et petite entreprise au Gabon», et de renforcer les structures d’appui. Présentant Germe comme un outil pour le renforcement des entrepreneurs et l’insertion professionnelle, Mahamadi Ilboudo, a indiqué que le programme est appliqué dans plus de 80 pays avec des «résultats satisfaisants». Si Germe fait ses pas en Afrique centrale, notamment au Gabon, au Burkina Faso, il a été utilisé dans le programme de l’emploi des jeunes et le développement des compétences, et en Côte d’Ivoire comme méthode de sortie de crise.

De façon générale, Germe propose des modules et des actions complémentaires de suivi et de renforcement de compétences et s’inscrit dans un ensemble méthodologique de trois modules de formation. Le programme Germe, destiné aux entrepreneurs en activité, est précédé de deux autres programmes : le programme “Trouvez votre idée d’entreprise” (Trie) destiné aux entrepreneurs potentiels et le programme “Créez votre entreprise” (Cree) censé permettre aux entrepreneurs d’élaborer leur plan d’action et les mettre en œuvre.

Mahamadi Ilboudo lors de sa présentation. © Gabonreview

«J’espère que cette formation a constitué une réelle valeur ajoutée dans le cadre de vos exercices personnels», a déclaré Gabriel Ntougou, le directeur général de l’ANPI-Gabon. Espérant que les connaissances acquises permettront à cette cohorte de mieux appréhender le monde des affaires, il a assuré que l’écosystème entrepreneurial gabonais a, à travers cette formation, «renforcé ses structures d’appui aux micro et petites entreprises».

Pour les entrepreneurs, c’est une formation idoine. Elle leur a permis d’acquérir des outils nécessaires à une gestion efficace de leurs entreprises. «Nous pensons qu’après cette session de formation, l’environnement entrepreneurial du Gabon vient de se renforcer», a déclaré Marie-Claire Akele Aboune.

Les formateurs de cette session espèrent que le ministère de l’Entrepreneuriat, l’ANPI-Gabon et l’ensemble des promoteurs des politiques entrepreneuriales au Gabon exploiteront au mieux les formateurs Germe désormais à disposition de l’État gabonais. «Il nous est souvent malheureusement venu de constater que plusieurs initiatives du genre sont souvent tuées dans l’œuf par les décideurs», a souligné Geoffroy Foumboula Libeka. «On forme des experts et au moment de mettre en œuvre des politiques inhérentes, ces experts ne sont pas mis à disposition», a-t-il regretté. Toutefois, le conseiller diplomatique du ministre de l’Entrepreneuriat, Olivier Ewomba, s’attend à ce que de cette formation, émergent beaucoup d’entrepreneurs au Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW