Le ministère des Transports et la Régie autonome des transports parisiens (RATP) signeront ce 6 novembre 2019, le protocole de coopération pour l’assistance technique, la maintenance, la gouvernance et la mobilité durable de la nouvelle société de transport urbain Trans-Urb.

Les bus du Trans-Urb. © D.R.

 

Le déploiement de la nouvelle compagnie publique de transport urbain sur les routes de Libreville et des communes voisines est imminent, au regard des tractations initiées pour l’effectivité de ce projet.

Après la sélection de la première équipe dirigeante de Trans-Urb, conducteurs-receveurs et contrôleurs de la société, le lancement de la conception du plan de mobilité du «Grand-Libreville», le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, a échangé le 5 novembre avec une délégation de la Régie autonome des transports parisiens (RATP). Les échanges ont notamment porté sur la maintenance, la gouvernance et la mobilité durable du Trans-Urb. Cette rencontre débouchera sur la signature, ce 6 novembre, d’un protocole de coopération.

Le protocole de coopération entre le ministère du Transport et la RATP touchera plusieurs volets. Il prévoit entre autres, un plan de mobilité avec la définition des lignes et des arrêts-bus à desservir, un plan d’exploitation et de maintenance, un programme de formation des mécaniciens et des conducteurs, receveurs; un système de billetterie et de sécurisation des recettes.

Selon le communiqué du ministère des Transports, au cours de leur échange, Justin Ndoundangoye et ses hôtes se sont accordé sur la mise en place d’un comité de pilotage devant regrouper des représentants de la présidence, de la primature, des départements ministériels, les municipalités, les urbanistes et environnementalistes, les partenaires sociaux, les bailleurs de fonds et autres opérateurs économiques concernés par les questions de transports. Sa mission sera de conférer à la Trans-Urb, un système participatif de gouvernance et de gestion des transports publics.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW