Évènement mondial célébrant la gastronomie française, Goût de France sera célébré pour la 5e année consécutive, le 21 mars. Au Gabon, Libreville et Port-Gentil seront de la partie pour célébrer, du 20 au 22 mars, les valeurs communes autour de la vitalité de la cuisine française.

© Gabonreview

 

Participant depuis le lancement de l’évènement il y a 5 ans, le Gabon s’associera à plusieurs autres pays du monde pour célébrer la gastronomie française, à travers “Goût de France“. Le 16 mars au restaurant Chez Marco, Charline Laibe, premier secrétaire de l’ambassade de France au Gabon, et les restaurants participants ont entretenu la presse sur cet évènement gastronomique.

Pour cette année, ce sont plus de 5000 participants à travers le monde, plus de 150 ambassades et plus de 300.000 convives qui sont attendues, y compris dans les airs avec les repas d’Air France. Ces chefs, a indiqué Charline Laibe, ont choisi de s’unir autour de l’évènement pour «fêter la vitalité de la cuisine française et se fédérer autour des valeurs communes». C’est un appel au partage et au plaisir dans le respect de la santé et de la planète. Cette cinquième édition s’articulera d’ailleurs autour du développement durable et la gastronomie responsable. Se joignant à la lutte contre la pollution plastique, aucune paille plastique pour la consommation des boissons ne sera distribuée lors de l’évènement.

Au Gabon, l’évènement aura lieu du 20 au 22 mars dans 7 restaurants : 6 à Libreville et 1 à Port-Gentil. À Libreville, il y aura des classiques comme “Chez Marco” qui offrira un déjeuner le 21 mars, Beach Club, Confidentiel et Lokua qui offriront des dîners, mais aussi l’Institut français du Gabon (IFG), notamment l’IF Café. Cet espace convivial se propose de faire découvrir au public la «simplicité» de la cuisine française. Au-delà du menu «évènementiel», l’IF Café proposera le 21 mars, des «tartines gourmandes» à partir de 2 500 francs CFA. Ceux qui s’y rendront seront accueillis par l’artiste Chef Ella qui offrira des performances en conte et slam autour du goût. Ils pourront également se procurer les créations couture, notamment des accessoires de tables de l’association Dorcas ou encore assister du 21 au 22 mars, aux trois projections de films sur la “Francophonie gourmande”.

Pélisson participera pour la première fois à l’évènement en proposant un déjeuner le 20 mars au prix de 10.000 francs CFA. À Port-Gentil, c’est l’hôtel-restaurant Mandji qui offrira un dîner-buffet gastronomique, le 21 mars.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW