Le premier point de vente à Libreville des produits de la Gabonaise de réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine) a été inauguré le 23 août. Situé au quartier Louis, cet espace est le premier d’une longue série, qui permettra aux commerçants de la commune d’écouler les produits agricoles dans des espaces adéquats.

Libreville a ouvert son premier point de vente des produits du programme Graine, le 23 août 2019 au quartier Louis (1er arrondissement). © Gabonreview

 

En collaboration avec la mairie de Libreville, la Société de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) a mis en place un point de vente des produits de la Gabonaise de réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine). L’espace commercial a été inauguré au quartier Louis, le 23 août, dans le 1er arrondissement.

«Il s’agit d’une collaboration avec la mairie dont la matérialisation est ce marché pilote», a confié le directeur général de Sotrader. «Les commerçantes pourront racheter les productions du programme Graine, celles des agriculteurs indépendants, et les revendre au sein de cet espace», a expliqué Ahmed Bongo.

© Gabonreview

Un projet dans lequel est fortement impliquée la mairie de Libreville, à travers sa direction des Affaires économiques. «Nous avons accompagné la Sotrader dans cette initiative pour soutenir le programme Graine et lui fournir tout ce qui concerne les canaux de distribution que nous maîtrisons, les marchés», a déclaré le directeur général des Affaires économiques de la mairie de Libreville.

Selon Gaétan Evra Obiang Etoughe, c’est un projet auquel tient la mairie. «Car il permettra aux commerçantes de la commune d’écouler les produits agricoles dans des espaces adéquats, au lieu d’occuper les trottoirs de façon anarchique. Nous travaillons en collaboration avec l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire et d’autres entités, pour faire fleurir cette initiative», a indiqué Gaétan Evra Obiang Etoughe.

Après cette phase pilote au quartier Louis, l’idée est d’ouvrir d’autres points de vente à Libreville. «L’objectif est d’ouvrir d’autres points de vente à Libreville, mais également à l’intérieur du pays. À terme, il sera question de doter la capitale gabonaise d’un grand marché exclusivement dédié aux produits du programme Graine», a conclu le patron de Sotrader.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW