2426 athlètes ont pris part à la «Grande nuit sportgentillaise», le 13 juillet à Port-Gentil. 914 médailles, dans 24 disciplines ont été décernées lors de la 2e édition de cet événement sportif.

914 médailles ont été décernés lors de la «Grande nuit sportgentillaise», le 13 juillet 2019 à Port-Gentil. © Gabonreview

 

«Le sport pour le vivre ensemble» était le thème de la 2e édition de la «Grande nuit sportgentillaise», organisée le 13 juillet à Port-Gentil. Un événement majeur qui a réuni plus de 2426 sportifs, au complexe sportif Michel Essonghé, dont 914 ont reçu des médailles. Cette grand messe sportive vise à promouvoir le sport et l’esprit du vivre ensemble des fils et filles de l’Ogooué-Maritime.

Moments de la «Grande nuit sportgentillaise». © Gabonreview

Au total 24 disciplines ont été représentées au cours de cette rencontre sportive dont le football, le judo, le cyclisme, le kung-fu, le tennis. Pour cette année les organisateurs ont pu introduire l’escrime afin de permettre aux participants de s’enquérir des techniques de maniement de l’épée. Pour le parrain de cet événement, cette deuxième édition, marquée par une forte participation des athlètes contrairement à la précédent, est plus que satisfaisant.

«J’apprécie positivement cette seconde édition. Et je remercie tous les organisateurs qui ont permis qu’elle se passe dans un climat de sécurité, de sérénité et de partage. J’espère que les organisateurs pourront la pérenniser et améliorer ce qui se fait» a déclaré Michel Essonghé, parrain de l’événement.

En parrainant cette 2e édition, Michel Essonghé a voulu accompagner les sportifs en leur offrant une plateforme pour s’exprimer librement. «Chacun de nous sur cette terre a pour devoir de prendre ce qu’il peut en responsabilité. Je crois qu’où je suis grâce à Dieu, il est normal que je fasse une part des choses pour mon prochain de la province de l’Ogooué-Maritime. Et c’est ce que j’ai fait par ce geste», a-t-il ajouté.

La «Grande nuit sportgentillaise» a été organisée par Terre de foot Gabon et l’ONG Convergence. Si le président du comité d’organisation s’est satisfait du déroulement de l’évènement, il a estimé que beaucoup de marches restent à gravir. «Nous avons remarqué sur l’engouement plus d’athlètes et de spectateurs donc c’est une satisfaction même si nous en interne nous savons que y’a des pans de l’organisation qui n’ont pas fonctionné», a conclu Diego Ndoumou.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW