Après la mise hors d’état de nuire du Mouvement Patriotique des Jeunes des Forces de Défense et de Sécurité après sa tentative de coup d’Etat du 7 janvier à Libreville, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, est revenu sur le déroulement de cette opération qui a fait deux morts parmi les putschistes. Ci-après, l’intégralité du communiqué de Guy-Bertrand Mapangou, dans lequel le membre du gouvernement invite les populations à «vaquer à leur vaquer librement à leurs activités».

Guy Bertrand Mapangou, le 07 janvier 2019 à Libreville. © Gabonreview

 

 

Communiqué du gouvernement de la République

Ce lundi 07 janvier 2019, aux alentours de 5h30, un groupuscule composé d’une dizaine de militaires conduit par le Lieutenant Ondo Obiang Kelly, de la Compagnie d’Honneur des Forces de Défense et de Sécurité, se réclamant d’un pseudo Mouvement Patriotique des Jeunes des Forces de Défense et de Sécurité a pris d’assaut les locaux de Radio Gabon. Il a pris en otage les agents présents et fait diffuser un message appelant à l’insurrection contre les Institutions de la République et la mise en place d’un Conseil national de la restauration.

Sitôt informé de la situation, le Gouvernement de la République a mis en place un dispositif d’intervention dont le déploiement rapide et efficace a permis de neutraliser et d’arrêter l’ensemble des membres de ce groupuscule.

Au cours de cette opération, il a été enregistré deux morts parmi les insurgés.

Les autres insurgés, dont le Lieutenant Ondo Obiang Kelly, ont été mis à la disposition du Procureur de la République.

Aussi, le Gouvernement tient-il à rassurer l’ensemble des gabonaises et des gabonais, les communautés étrangères vivant sur le territoire national, les opérateurs économiques, les missions diplomatiques et tous les amis du Gabon que le calme et la sérénité règnent sur toute l’étendue du territoire national. Par conséquent, le Gouvernement les invite à vaquer librement à leurs activités.

Le Gouvernement de la République, garant de la sécurité et de l’intégrité du territoire national, de l’ordre public, de la sécurité des personnes et des biens et de la cohésion nationale, entend assumer toute sa responsabilité.

A cet effet, il ne sera toléré aucun trouble et aucune incitation ni à la haine ni à l’insurrection, d’où qu’ils viennent, des réseaux sociaux et autres acteurs socio-politiques.

                                   Fait à Libreville, le 07 janvier 2019

Le Porte-parole du Gouvernement

 
 

2 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Guy Bertrand Mapangou, il ne t’arrive pas de te trouver ridicule ? Mdr!!!

  2. Idiata Idiata dit :

    Mais Mr Mapangou, vous donnez la chair de poule et une envie de vomir, avec vos coups montes. une fois vous venez menacer ce peuple du gabon de repression comme vous etes les dieux du Gabon, avec tout votre groupuscule. personne n’avalera votre gros mensonge. Et personne ne croit croyez moi, en vos vos plans makiaveliques ….Mettez vous en rang, ne vous disperser pas, attendez pour vous, car le plus DURE arrive…, quand le peuple gabonais se levera, il faut allez vous cachez derriere la lune….vous voyez et lisez les nouvelles de votre procteur la France non, vos televisions sans interruptions sont en marche. Dormez, et mangez sans inquietudes, dernierement en Indonesie il y a eu un grand TSUNAMI, qui a pris par surprise les pauvres Musiciens et tout d’eux, entrain de s’egaillir… que Dieu ait leurs ames. le malheur ne viens jamais seul…meme si vous dormez avec un oeil ouvert.quand le peuple est fache, c’est un tsunami, sans arret.
    que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent….

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW