Lors d’une récente intervention devant les populations de Franceville, le directeur du cabinet politique et administratif d’Ali Bongo a assuré que le président de la République lui a délégué certaines prérogatives des ministres originaires du Haut-Ogooué n’ayant pas convenablement matérialisé sa volonté.

Brice Laccruche Alhianga, à Franceville, le 26 juin 2019. © facebook/ Brice Laccruche Alhianga

 

Les ministres natifs du Haut-Ogooué auraient-ils tous échoué dans leurs missions vis-à-vis de leur province d’origine ? Il semble que oui. C’est du moins ce que Brice Laccruche Alhianga a laissé entendre, lors d’une brève intervention, mercredi, à Franceville où il organise, le 29 juin, une rencontre politique avec les élus et cadres du Parti démocratique gabonais (PDG). «Souvent quand on délègue, tout n’est pas bien [fait]», a déclaré le nouveau membre du Comité permanent du bureau politique pour la province du Haut-Ogooué, reconnaissant tout de même que ces ministres «font ce qu’ils peuvent».

Seulement, à en croire Brice Laccruche Alhianga, leurs efforts ne sont pas satisfaisants aux yeux d’Ali Bongo qui aurait «décidé que son directeur de cabinet politique s’implique vraiment dans le Haut-Ogooué». À défaut de s’occuper personnellement du bien-être des populations de sa province d’origine et du développement de cette contrée, le président de la République, a-t-il assuré, l’a chargé de le faire à sa place.

«Tu vas aller [à Franceville] parce que tout le monde sait que toi, c’est pragmatique», aurait mandaté le chef de l’État à son proche collaborateur. Comme pour justifier du bien-fondé du choix de sa personne auprès des populations, Brice Laccruche Alhianga leur a rappelé qu’il avait une association -l’Ajev ?- aujourd’hui «en sommeil», dont l’adage était «On fait les choses de là à là».

Aussi, a-t-il assuré qu’avec lui, «les projets [créés] département par département vont être [réalisés]». «Le président m’a dit, raconte-t-il : ‘‘distingué camarade, tous les mois tu viens et tu me rends compte. Et moi, je viens deux fois par an regarder ce qu’il se passe. Mais aujourd’hui, il faut que les projets avancent. Le Haut-Ogooué nous a beaucoup donné, à nous maintenant de donner beaucoup au Haut-Ogooué’’».

 
 

25 Commentaires

  1. octavus dit :

    Est ce que le Gabon commence et se termine par le Haut Ogooue?

    Comment un Directeur de cabinet peut-il representer un chef de l’Etat? Quel est desormais le role du premier Ministre et le reste du Gouvernment et le Gouverneur de cette Province?

    On voit bien comment ALi B est conseille! C’est a peine imaginable…

    Ou sont les opposants attendant-ils que les gabonais de la diaspora descendent pour faire le job a leur place? Ils n’en font pas assez…

  2. Irène dit :

    Pauvre taré. Je te souhaite un prompt AVC comme celui qui t’aurait donné un certain pouvoir depuis son cercueil. Pitié !

  3. Ulys dit :

    Il te faut prendre au plus vite un billet aller simple pour Marseille. Et ne reviens plus jamais. Tu empestes le Gabon. PareïMme pour Sylvia Bongo et son Nourredine. Qu’ils quittent aussi définitivement le Gabon au plus vite.

    Je vous annonce que ça va bientôt péter sérieusement.

  4. B2 dit :

    Laccruche Fargeon, cesse de mentir. Tu ne sais même pas mentir. Arrêtez de prendre le Gabon comme votre jouet. Vous n’avez fait que ruiner ce pays avec les Bongo et la France. Arrêtez SVP ce spectacle affligeant au plus vite. Le plus beau cadeau que tu peux faire aux gabonais, c’est de t’acheter un billet aller simple pour la France et ne jamais plus revenir. Et en partant, embarqué avec toi ta nouvelle compagne Sylvia Bongo et son fils adoptif Nourredine.

    Vous ne pouvez même pas voys imaginer la joie débordante qui habitera le cœur de toys les gabonais (sauf peut-être une frange corrompue du Haut-Ogooue.

    VIVE LE GABON SANS LES BONGO ET SANS FARGEON ALIHANGA ET SA NOUVELLE COMPAGNE SYLVIA BONGO.

    QUE JEAN PING BOUGE AUSSI UN PEU SVP… NOUS AVONS BESOIN DE VOUS.SECOUEZ-VOUS UN PEU SVP…

  5. Hugo dit :

    Il n’y a qu’à Franceville où tu peux te permettre ce luxe. Dans aucune autre province tu seras adulé. A moins d’acheter encore les pauvres gabonais avec un billet de 5000 francs CFA.

  6. Didier dit :

    Votre “succès” s’arrête à Franceville. Ne comptez surtout pas sur le reste du Gabon.

  7. Jun dit :

    “Le haut Ogouee nous a tout donné” cf: présidentielle d’Août 2016 en effet.

  8. nguema21 dit :

    C’est ce genre d’attitude qui crée le replis identitaire qui marginalise nos parents du G2 à cause de ce type de déclaration.Si vous n’avez rien à proposer au peuple gabonais ,quitter la scène politique.

  9. Le Chat dit :

    A-t-il quel niveau d’instruction ce tocard. En France, d’où il est ressortissant, est-ce le directeur de cabinet du président de la République est celui qui remplace ce dernier en cas d’incapacité ou de décès, tel est le cas présentement au Gabon ? Le sosie acteur ne fait JAMAIS de direct (live). Qu’est-ce qui l’empêche de faire de live tout étant assis avec ses hôtes. Même, les journalistes du monde entier ( presse internationale ) n’ont plus une interview en direct, même enregistrée de cet Ali Bongo qu’on nous présente. Ni les journalistes de rfi/ France 24, Sébastien Nemeth, Carine Frenk, Alain Foka, Ch. Boisbouvier ne peuvent pas s’y risquer TELLEMENT que le mensonge est TROP GROS, là. Ni, les journalistes de BBC ou de Reuters n’ont été conviés pour réaliser une interview avec ce sosie acteur représentant Ali Bongo. Donc, Ali Bongo ( le vrai ) est Mort. Mr Fargeon Laccruche, vos abeilles vous brûleront de leurs piqûres vénéneuses. Retournez tranquillement à votre ville Marseille. Vous êtes TELLEMENT CALAMITEUX et INCOMPÉTENT, que vous ne faites pas le poids !

    Et, Retenez ceci: ” Au royaume des aveugles ( la province du Haut-Ogooué qui accorde si souvent qui habituellement de se faire commander par des gens venues d’ailleurs qu’ils/qu’elles ont Adoptés, comportement désolant de traîtres ), le borgne est roi. Continuez votre ” cirque ” ! Le Gabon est un pays mystique et mystérieux. Vous ne serez pas président de la République au Gabon. Nous nous battrons pour ça !

  10. Ernest dit :

    Il serait beau d’être blanc si l’on devenait sage. Comprenne qui voudra.

  11. Adèle dit :

    AUX ÂMES MAL NÉES, LE VOYEURISME N’A PAS D’ÂGE.

  12. Isidore dit :

    Le Haut-Ogooue est la seule région du Gabon où l’on fait l’éloge du RIDICULE.

  13. Julien dit :

    Vous n’avez pas encore compris que le président élu du Gabon en 2016 est Mr Jean Ping. Vous finirez par comprendre cela. En 2023 il n’y aura pas d’élections. On vous avait pourtant bien dit que 2016 n’est et ne sera JAMAIS 2009…

  14. bill ngana dit :

    Quel est ce numéro qui se joue en ce moment au sommet, dans mon pays ? Un Président de la République en exercice invisible depuis bientôt dix ans : cela ne s’est vu nulle part ailleurs ! Dix ans, parce que je me rappelle bien d’un précédent Directeur de cabinet d’Ali Bongo qui se targuait, sur cette même plateforme de Gabonreview, d’être “Le vrai président du Gabon”. Depuis lors, il est devenu un chef traditionnel dans son vrai pays de naissance. Voici encore un autre dircab, qui prétend avoir reçu une délégation de pouvoirs d’Ali Bongo. Qu’est-ce à dire et qu’est-ce qui se passe ? Y a-t-il vraiment un pilote dans l’avion, un capitaine dans ce bateau ? Les superviseurs de la Constitution, les députés et autres parlementaires sont-ils endormis ou otages ? Quel est ce numéro qui se joue en ce moment au Gabon ?

  15. William dit :

    J’apprécie la volonté et la détermination de Mr B.L.A pour son implication dans l’amélioration des conditions de vie de ses compatriote fussent ils du Haut ogooué ou d’ailleurs il n’a de cesse de traduire la volonté du Chef de l’État par des actions palpables. Courage à vous excellence.

    • Nkoghe Paul dit :

      Tu es bien le seul… si ce n’est pas entre-vous que de vous encenser pour faire croire au peuple gabonais que ce monsieur est crédible. Désolé, il ne l’est pas. N’oubliez pas qu’il a aussi volécomme les Bongo. Entre voleurs, ils sont solidaires.

  16. @ lIké dit :

    heureusement que depuis longtemps les effectifs PD Gogos s’apparentent à un morceau de sucre dans une tisane de citronnelle bouillante (c’est de saison) : ça fond vite !

  17. Denis dit :

    Cher compatriote français (et AMI), je suis de MARSEILLE comme toi, et je vis en Côte d’Ivoire, un pays que j’aime beaucoup. On se connaît très bien, mais je n’en dirai pas plus sur notre amitié…

    Je ne me suis jamais mêlé de politique dans ce pays (la Côte d’Ivoire). Et ce que je souhaite pour la Côte d’Ivoire, je le souhaite autant pour le Gabon : la PLEINE ET VÉRITABLE DÉMOCRATIE comme chez nous en France.

    Je ne sais pas qui te pousse à faire de la politique, mais pour moi tu te trompes, et tu risques de mal finir. Un conseil de frère : laisse tomber ça. Ne te mêles pas à ce régime politique des Bongo qui, comme tu le sais, est soutenu par notre pays la France. Tu prends de très gros risque.

    Tu es assez grand pour décider de ce que tu voudras. J’ai juste voulu de prodiguer quelques conseils. Et je termine en te disant : laisse tomber la politique. conseil d’ami marseillais comme toi.

    • Ndong Yvon dit :

      Il ne va pas vous “écouter” (Il n’en a que foutre de ce genre de message… Le pouvoir, l’argent… tout ça finit par aveugler).

      SATAN est déjà entré en lui. C’est trop tard. Il a pris goût au pouvoir, aux richesses, comme les Bongo…

      Eh bien, que cela le détruit à petit feu maintenant (ce pouvoir et ces richesses). C’est le souhait de tous les gabonais qui se battent pour la liberté et la démocratie dans leur pays.

      VIVE LE GABON LIBRE !

  18. Gayo dit :

    Le tour est à la mafia marseillaise après le vodou popo. Il a la tête et les paroles d’un vrai chef mafieux. Les promotions à BGFI se faisant sur la base des capacités à servir les transactions mafieuses dont le blanchiement d’argent sale a été un bon laborator pour recruter ceux qui vont donner le coup de grâce au Gabon.

  19. Okoss dit :

    Qu est ce que les habitants du Ho gagnent en écoutant Mr La ruche devenu.
    On viendra ensuite faire des déclarations comme quoi les populations sont “stigmatisees”.Ou encore des gros mots tel que repli identitaire.
    C est vraiment maintenant qu il faut être clair avec Mr lacruche : le Ho n est pas une république mais une province du Gabon.

  20. JP2N dit :

    Le haut ogoué vous a vraiment beaucoup donné.

  21. Soutien indéfectible et total au DCP et à son DC. Nous avons tous quelque chose du G2 en nous car, c’est le Gabon qui gagne et le Haut Ogooue, c’est aussi le Gabon.

    • Kiliane dit :

      Quand on soutien des voleurs, c’est qu’on est soi-même voleur. Laccruche Alihanga Fargeon est un très grand voleur (voir histoire de la BGFI). Dès voleurs, nous n’en voulons plus au Gabon SVP.

  22. Irène dit :

    Le Haut Ogooue est la province du Gabon où est localisée la tumeur (le cancer) qui tue notre pays le Gabon. Une province à 98% de la population corrompue. Voyez-vous que les 2% ne peuvent pas faire grand chose pour contrer cette corruption. Voila pourquoi aussi cette province n’a rien du point de vue des infrastructures. Parce que les corrompus (le noyau solide: les Bongo – Laccruche Fargeon et autres bâtards) de cette province ne pensent qu’à voler et dépenser cette argent dans leur pays d’origine (Nigeria – France – Maroc – etc. ..)

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW