Situé non loin de l’aéroport de Libreville, l’immeuble N°5, haut de huit niveaux, a été inauguré le 28 février. Réalisé par Afrique construction développement (ACD), le bâtiment comprend des appartements et deux espaces commerciaux, dont un showroom d’une célèbre multinationale sud-coréenne.

Dominique Behr lors de la présentation de l’immeuble N°5. © Gabonreview

 

© Gabonreview

L’immeuble N°5 a été inauguré le 28 février à Libreville. Haut de huit étages, l’immeuble situé non loin de l’aéroport international Léon Mba a fière allure. Présent à l’inauguration de ce grand bâtiment urbain, le directeur de développement du groupe Afrique construction développement (ACD) a lâché quelques confidences sur l’appellation «immeuble N°5». Selon Dominique Behr, cette construction est le cinquième projet de BCC, une entreprise avec laquelle travaille ACD, et le cinquième magasin de Bricorama, un partenaire d’ACD.

L’immeuble N°5 comprend des appartements, mais surtout, deux espaces commerciaux dont un occupé par le deuxième fabricant mondial de télévision : LG. «LG nous fait confiance depuis de nombreuses années. Nous sommes un gros client pour LG. On a investi beaucoup dans un centre technique», a déclaré Dominique Behr. «Donc les consommateurs gabonais qui achètent les produits LG dans nos magasins peuvent les faire réparer», a souligné le directeur de développement d’ACD, dont le groupe travaille dans la construction, le génie électrique ou encore dans les télécommunications.

© Gabonreview

Le responsable d’ACD voit en l’immeuble N°5, un «gage de sécurité pour les consommateurs gabonais», notamment à travers a un service après-vente en relation directe avec LG. «C’est le premier showroom de LG qui s’ouvre en Afrique centrale», a affirmé Dominique Behr. Pour lui, cet espace commercial s’adresse à une clientèle «très exigeante qui ne trouve pas forcément ce qu’elle souhaite au Gabon».

D’autant que les meubles qui y sont commercialisés, entre autres, sont des pièces uniques fabriqués à la main. «On fait travailler aussi des architectes et décorateurs d’intérieur pour les personnes qui voudraient refaire leur intérieur. On a tout un tas de services associés avec ce magasin qui permet aux gens de refaire leur intérieur et de trouver des services qu’ils peuvent trouver en Europe», a insisté Dominique Behr.

© Gabonreview

Selon le directeur de développement d’ACD, l’immeuble N°5 est une solution dans la prise en charge des centaines de salariés que compte le groupe. «Il n’est pas question pour nous de demander à nos salariés de débarquer de l’avion et de rentrer chez eux. Tout ce qui est fait l’est dans un cadre d’affaire et de développement de la société, mais c’est aussi participer au développement du Gabon», a confié Dominique Behr. «En créant des choses, on favorise l’économie puisqu’on fait travailler des sous-traitants, on donne du travail à des tâcherons, du travail à beaucoup du monde. Ça doit être un cercle vertueux», a-t-il conclu.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW