Comme de tradition, le feu d’artifice du 17 août 2019 a été tiré à 22h 50 en face de la présidence de la République à Libreville, et dans chaque capitale provinciale. Le public, installé sur le boulevard du bord de mer, a profité de 20 minutes de spectacle pyrotechnique.

Une scène du bord de mer de Libreville lors du spectacle de feux d’artifice, le 17 août 2019. © Gabonreview

 

Cette année encore, la soirée du 17 août 2019 dans les différentes provinces du Gabon a été illuminée par des feux d’artifice flamboyants, multicolores et crépitant harmonieusement dans tous les chefs-lieux provinciaux. A Libreville, le show pyrotechnique, devenu un rituel de chaque fête de l’indépendance a duré un peu plus d’un quart d’heure, offrant au public éblouissant de sa féerie habituelle.

© Gabonreview

Pour les afficionados de ce spectacle, c’est l’évènement le plus attendu des festivités de l’indépendance. «Je peux ne pas me rendre à la place du défilé dans la matinée de la fête de l’indépendance, mais pour rien au monde, sauf en cas de maladie, je ne me permettrais de rater le feu d’artifice», a confié Jean-Paul, un spectateur se présentant comme informaticien.

Les projectiles ont été tirés depuis le jardin du wharf situé en face de la présidence de la République pendant 20 minutes. Des chandelles spéciales à effets multiples ont formé des gerbes de lumière et des étoiles dans le ciel accompagnées d’explosions. Cris de joie, applaudissements, pleurs des tout-petits, tous les types d’émotions et de commentaires étaient de la partie.

Contrairement à ceux qui prédisant le désintéressement de la population pour ce spectacle pyrotechnique, du fait du climat socio-politique actuel, l’engouement était au rendez-vous. Occasion de retrouvailles et de divertissement entre vacanciers et résidants. «C’est un événement spécial. Une histoire de partage, de rassemblement et d’unité», a laisser entendre une jeune européenne ayant fait le déplacement du bord de mer.

En lien avec le spectacle pyrotechnique, un grand concert avait lieu devant le wharf. Débuté à 20h30 pour s’achever à 4 heures du matin, le spectacle a réuni sur la même scène la jeune génération et les notoriétés nationales, à l’instar de : NG Bling, Lova Lova Anelka, Latchow, Queen Koumb, Franck Baponga, Angèle Assele, Nicole Amogho, Nadège Mbadou, Evizo Stars, Martin Rompavet, accompagnés par le groupe Oss Orchestra.

Offert depuis plusieurs années par le couple présidentiel, le feu d’artifice est proposé et géré par une société locale qui a visiblement gagné en expérience. L’entreprise réalise d’ailleurs, synchroniquement, la même chose dans chaque capitale provinciale.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW