Le Premier ministre a été reçu le 2 décembre par Ali Bongo Ondimba. Le chef du gouvernement a fait le point de sa visite dans la province du Moyen-Ogooué, après les inondations survenues à la suite des pluies diluviennes dans cette province.

Le chef de l’Etat Ali Bongo et le Premier ministre Nkoghe Bekale, le 2 décembre 2019, à Libreville. © Com. présidentielle

 

La semaine écoulée, la province du Moyen-Ogooué a été submergée par endroit, à la suite des pluies diluviennes. Sur instruction du chef de l’État, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale s’était rendu dans cette partie du pays afin d’apporter du soutien et du réconfort aux victimes des zones sinistrées. C’est pour faire le point sur la situation que le chef du gouvernement a été reçu le 2 décembre par le président de la République.

Sur son compte Twitter, Ali Bongo a écrit : «J’ai reçu ce matin le Premier ministre, Julien Nkoghe, pour faire le point sur les mesures urgentes en faveur des sinistrés du Moyen-Ogooué et celles destinées à prévenir de telles inondations. Répondre aux besoins de la population est la mission première de l’État. J’y veillerai quotidiennement».

Rien d’autre n’a filtré de cette rencontre entre les deux hommes. Toutefois, lors de son passage à Lambaréné et à Ndjolé, le 29 novembre dernier, Julien Nkoghe Bekale avait annoncé plusieurs mesures en urgence pour venir en aide à la population sinistrée. Il avait notamment promis 1 500 matelas, 1 500 paires de draps, 1 500 moustiquaires, 1 500 bons d’achats alimentaires d’une valeur de 50 000 francs CFA chacun et une aide financière sous forme de bons de caisse à retirer au Trésor public pour toutes les familles recensées.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW