Moins de deux semaines après son élection à la tête du bureau municipal de Port-Gentil, Gabriel Tchango a lancé une opération de propreté visant à assainir la cité pétrolière, dont il entend «redorer le blason».

Gabriel Tchango et son adjoint Joël Otando, le 12 février 2019, lors de l’«opération propreté» à Port-Gentil. © D.R.

 

Moment de l’«opération propreté», le 12 février 2019, à Port-Gentil. © D.R.

Ancien député et ancien ministre, Gabriel Tchango a été porté, le 3 février, à la tête du bureau municipal de Port-Gentil. 9 jours après son élection, le nouvel édile de la capitale économique du Gabon a sillonné, mardi 12 février, les différentes artères de la ville. Son objectif : lancer «une opération de propreté» visant à débarrasser la cité pétrolière des immondices qui jonchent ses rues depuis plusieurs mois. Il en fait une des priorités de son mandat.

«La lutte contre l’insalubrité de notre belle ville est l’un de mes chevaux de bataille. C’est pour marquer symboliquement cet engagement que je me suis rendu dans plusieurs de nos quartiers pour une opération de propreté. Ensemble, nous allons redorer le blason de notre cité», écrit le maire sur sa page Facebook.

Pour mener à bien sa mission, le nouveau maire de Port-Gentil sait compter sur ses adjoints, dont Joël Otando, un de ses proches, ainsi que sur les maires des quatre arrondissements ayant été votés le 10 février dernier.

 
 

3 Commentaires

  1. mwanema dit :

    c’est du déjà vu et du déjà entendu mais bon!!

  2. tchenko dit :

    VRAI, du déjà vu et entendu. Mais BON, bénéfice du doute !!!

  3. Hermann O. dit :

    M. le Maire la réussite de cette initiative (du déjà vu comme précédemment mentionné) passe entre autres par une véritable politique de sensibilisation et d’implication des populations. Le port-gentillais lambda a développé un niveau d’incivisme inégalé. Arès la communication préventive il faudra réprimer et sanctionner. Sans quoi cette ritournelle demeurera ad vitam aeternam. Il faut être créatif. Imaginer des solutions nouvelles.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW