Fait inédit dans la capitale gabonaise ! Le 16 décembre 2017, Libreville a enregistré sa première agression à caractère «djihadiste» sur des ressortissants occidentaux. Deux Danois, journalistes travaillant pour National Geographic, ont été blessés au couteau par un Nigérien au cri d’Allah ackbar (Dieu est grand).

Harouna Adamou maitrisé par la foule avant l’intervention des policiers au village artisanal de Libreville, le 16 décembre 2017. © Facebook/P. M. Pindi

 

Libreville a été le théâtre d’une scène rocambolesque le samedi 16 décembre à la place du Village artisanal, en plein cœur du centre-ville. Selon plusieurs sources, confirmées par le ministre de la Défense nationale, Etienne Massard, assurant l’intérim du ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, un ressortissant nigérien, «résidant régulièrement au Gabon depuis 19 ans» a agressé deux journalistes danois travaillant pour la chaîne de télévision américaine, National Geographic.

Armé d’un couteau, criant Allah ackbar, Harouna Adamou a foncé sur les deux journalistes qu’il a poignardés. Fait surréaliste pour les spectateurs, d’autant plus qu’il se déroulait dans un cadre réputé calme et accueillant régulièrement des touristes venus du monde entier. L’agresseur  de 53 ans a été rapidement maitrisé par la foule, avant  l’intervention des agents de forces de l’ordre et de sécurité. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Libreville aux fins d’établir, selon le membre du gouvernement, si «les agissements» du mis-en cause relèvent «d’un acte isolé ou concerté».

Harouna Adamou maitrisé par la foule avant l’intervention des policiers au village artisanal de Libreville, le 16 décembre 2017. © D.R.

S’expliquant sur son geste, dans ses premières déclarations, à en croire Etienne Massard s’exprimant sur Gabon Télévision, l’agresseur a dit avoir agi «en représailles aux attaques des Etats-Unis d’Amérique contre les musulmans et qui ont reconnu Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël».

Les deux journalistes, Ouri Goldman et Helle Olsen, âgés tous de 43 ans ont été blessés. L’un grièvement, demeure en soins intensifs. Ils sont au Gabon pour la réalisation d’un documentaire commandé par cette télévision américaine.

A ce stade, le gouvernement gabonais a rappelé «son engagement résolu contre toute agression de quelle que nature que ce soit, isolée ou concertée et appelle la population à rester prudente et à éviter les amalgames».

Le ministre de la Défense a par ailleurs indiqué que «face à cet acte lâche, abominable et ignoble, le gouvernement tient à rassurer les populations de ce que le Gabon ne saurait être le théâtre d’agissements contraires à notre mode de vivre ensemble et attentatoires à la paix sociale». «Tout sera donc mis en œuvre», a-t-il dit «pour que l’auteur et ses éventuels complices soient sanctionnés avec la dernière rigueur qu’autorise la loi».

 
 

11 Commentaire

  1. L’illettré du Littré dit :

    Ce pauvre homme n’a définitivement rien du profil d’un terroriste. Fait plutôt penser à un pauvre gardien de nuit, ou même un clochard qui dormait à même le sol sur un fumier de Mindoube (cette tache au dos). Et qu’on vint tirer de sommeil, droguer, manipuler à commettre un geste insensé, et qui se demande encore ce qui lui arrive. Voyez son air hagard. Et vous semble-t’il homme à suivre ou se soucier des nouvelles Internationales, qui est Trump et ou se trouve Jérusalem ! Allons. C’est pas anguille sous roche. C’est “Fishy” comme dirait même Trump déjà gros menteur. = ça sent le poisson pourri à vue de nez !
    Allez, un autre attentat qu’on rit plus.

  2. natty dread dit :

    ah ça on a chaud avec Donald Trump! d’ici là que le Gabon figure sur la liste noire des Etats-unis, il ne fait qu’un pas. ceci étant, Dieu merci, l’agresseur n’a pas confondu Ali et Allah, car là aussi il faut éviter les amalgams! Akié! pauvre Gabon! et là aussi inévitablement il faudra remonter jusqu’aux mosquées et aux types de prêches qui s’y font, aux imams agrees, à leurs CV, et à quells courants de l’Islam ils appartiennent. En effet, il semble que trop d’ulémas prennent la foi irrédentiste et conservatrice de l’islam wahabite comme reference absolue, ATTENTION!

  3. LURON DE MAYE dit :

    Quand les Yoro sont au Gabon en terre islamique,ils se lachent…

  4. laromarique dit :

    “rocambolesque” ton adjectif est plutot mal choisi enfin bref …

  5. diogene dit :

    L’injustice sociale, le déni de démocratie donc l’impossibilité de se faire entendre lorsque la vie nous malmène et de se faire aider, l’égoïsme accouplé au mercantilisme forcené font naître des frustrations qui peuvent aboutir à ce dramatique épisode où un désespéré s’en prend à deux personnes dont le seul crime est d’être blanches et de parler une langue inconnue.

    Au temps des westerns, les enfants jouaient aux vachers et aux amérindiens, aujourd’hui ils jouent aux jihadistes et aux agents de la CIA.
    Les déséquilibrés de toutes les sortes crient dieu est grand avant laisser exploser leurs pulsions de mort…

    Notre ministre de la défense va donc nous la jouer Monsieur sécuritaire…Les fascistes utilisent, quand ils ne les organisent pas eux mêmes, les attentats pour justifier les dépenses exorbitantes en matière de sécurité alors que ces fonds servent au contrôle et à la répression des populations…
    Souhaitons que les victimes se rétablissent au mieux.

  6. ENIGA dit :

    Est-ce vrais ou faux…….

    Mais le Gabon pays animiste de nos ancêtre à force de vouloir établir
    les religions étrangères, le christianisme du fait de la colonisation et
    maintenant l’islam du fait des petrodollars de la part des pays les obscurs de
    la planète (Arabie Saoudite et autres Qatar).

    Cela doit stopper Halte au fait religieux qui doit être strictement personnel.
    Halte aux campagnes d’évangélisation aussi.

  7. duncan dit :

    je pense que si on ne peut pas etre intelligent ou meme logique le mieux est que lon ferme sa bouche pour ne pas dire sa plume… la theorie du chaos peut etre inputee aux membres de lopposition en perte de vitesse sur tous les plans et sur tous les fronts
    ce qui cest passe na rien avoir la politique alors arretez de sous entendre des trucs… les pauvres inocents blesses ne sont pas des pions qu on pousse pour rebondir politiquement.
    l illetre du litre tu as raison la verite cest que ce monsieur est en faite un extrat terrestre qui a pris forme humaine clone de son alter ego humain d ou son air hagar… le prochain attentat que tu souhaites tant c est celui qui te rendra a ton tour hagard…
    naty kia kia kia excuse moi je riais car je regardais a la tele un pateur qui a engrosse toutes les femmes de sa paroisse en pretendant que dieu l avait ordonne cela… oui il va falloir mettre tout le monde sous fiche S tu as raison.
    diogene diogene diogene la democratie je l avoue c est la meilleur voix pour l emancipation des peuples.. mais j en ai peur lorsque des gens extremistes des fachistes des racistes… s en servent pour rependre leur idees malsaines sur toutes une generation. nous sommes en plein apprentissage et nous saurons faire la transition ideal pour notre pays. et vous vous continuerez a jaser sur la touche… n importe quoi

  8. jean- jacques dit :

    un tel individu merite quoi? quelle peine? est ce que nos legislateurs ont pensé à mise une loi dure contre des tels actes. pour moi cet indivudu merite olando.Peine de mort pour lui.Il doit être fusuler en public pour un tel acte ne se reproduit plus.

  9. LeGambanais dit :

    Qu’il ait été manipulé ou non, qu’il ait été en solitaire ou en bande, ce bandit de grand chemin devra en prendre pour son grade. Oui Olando aurait été le message à la hauteur de l’acte ignoble.

    Il nous reste donc qu’il fasse la prison à vie et que sa famille et autre amis proches soient expulsés du pays avec une interdiction à vie de séjourner dans notre pays.

    Franchement pour quelqu’un qui a vécu dans notre Gabao pendant 19ans et se comporter de la sorte???

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW