Le Groupe Vivendi Africa (GVA) a officiellement lancé le 25 octobre à Akanda, sa nouvelle offre Internet très haut débit dénommée Canal Box.

Le directeur général du Groupe Vivendi Africa, Marco Da Assis lors du lancement de Canal Box, le 25 octobre 2017. © Gabonreview

 

Canal Box, la nouvelle offre de connexion Internet mise en vente par le Groupe Vivendi Africa (GVA) a été présentée au public, le 25 octobre.

Selon le directeur de GVA, «Canal Box est conçu pour faire vivre aux Gabonais l’Internet autrement. Installé gratuitement grâce aux équipes de Canal Box, Il offre une connexion illimitée avec une vitesse de 50 mégabits au prix de 45 000 francs CFA  par mois», a déclaré Marco De Assis.

© Gabonreview

Selon ce dernier, les abonnés «bénéficieront de la qualité de service Canal+, grâce à son réseau d’environ 2000 points de vente, de réabonnement répertoriés au Gabon, ainsi qu’un service client disponible sept jours sur sept», a expliqué le directeur de GVA.

Canal Box offre en effet la possibilité aux ménages de télécharger plus facilement des films, séries ou de partager des images. De même, il donne à ses abonnés la possibilité de communiquer en visio-conférence, regarder leurs programmes préférés en direct ou à la demande sur My Canal, sans consommer leur crédit. Tous ces avantages sont  facilités par la technologie Fiber To The Home (FTTH) utilisée par GVA. L’offre n’est disponible actuellement que dans les zones d’Angondjé et d’Okala, dans la commune d’Akanda, et dans une partie de Libreville.

Le ministre d’Etat en charge de la Communication a estimé que cette offre «entre dans le cadre de l’une des missions assignées à son département ministériel par le chef du gouvernement, dans le cadre du plan de relance économique, à savoir connecter 100 000 nouveaux foyers à l’Internet haut débit d’ici à la fin de l’année 2019», a déclaré Alain Claude Bilie-By-Nze.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 

 
 

5 Commentaires

  1. diogene dit :

    En regardant sur la toile vous verrez que pour un service équivalent les prix sont cinq fois moins chers. Ce doivent être les salaires du personnel au Bongoland qui grèvent le coût.

    Mais non, le personnel est sous payé…Ou alors serait ce les frais liés à la corruption pour obtenir l’exclusivité et les facilités fiscales, voire la part obligatoire à verser aux gouvernants…?
    Bref on nous prend pour des pigeons !

    Les plus pauvres n’auront jamais d’accès…

  2. le villageois du KOMO dit :

    Bravo, Canal+

    l’ANINF quelle bande d’incompétents et de voleurs! vraiment toute l’équipe de la direction générale de l’ANINF doit être virée… depuis belle lurette cette bande de troubadours ne comprend même pas le minima de l’économie numérique ainsi que leur mission de base, c’est vraiment du gâchis… on ne parle même pas de la migration du système audiovisuel actuel a la TNT qui devait se faire depuis plus de 2 ou 3 ans et le Gabon est toujours à la remorque, malgré tout le pognon injecté dans ce secteur et à l’ANINF. Mr le Président de la République, même si c’est ton frangin qui est au commande de cette Administration vous même vous voyer qui sont ceux qui ont foutu le plomb dans les ailes de votre ambition par leur cupidité et incompétence.Vous avez instruit votre DC pour l’audit de l’ANINF,c’est faible…il faut qu’il (ton frangin)fasse la prison comme les autres avec tous les fonds qu’il a détournés. Mais dans l’immédiat il faut toiletté toute cette direction générale de l’ANINF c’est une honte!

  3. Le Nantais dit :

    70€ pour avoir internet chez soi, même en France on ne paie pas aussi cher avec tous les services compris.
    Gabon : Vache à lait !

  4. Awou dit :

    C’est beau le gabon. Ailleurs on protège l’opérateur historique. Ils n’ont pas eu ces facilités en Afrique de l’Ouest. Gabon telecom offre des capacités plus grandes pour un prix moindre.

  5. Egniga dit :

    C’est bien de critiquer mais aujourd’hui pour un tel service, combien payez-vous ?
    Gabon Telecom est à plus de

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW