Près de 200 notables du département du Woleu, réunis dans la province du septentrion, ont sollicité le week-end dernier, la clémence du président Ali Bongo, pour la libération de leur petit-fils, fils, Renaud Allogho Akoue soupçonné de malversations financières.

Renaud Allogho Akoue soupçonné de malversations financières. © D.R.

 

Le sort de l’ancien directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Renaud Allogho Akoue, inquiète la notabilité du département du Woleu. Ce dernier avait été interpellé le 13 novembre par les éléments de la Direction générale de la recherche (DGR), pour soupçon de malversations financières.

Présenté par ces anciens, comme un «petit ange sorti de nulle part pour renverser la tendance politique du département du Woleu et transformer Oyem», l’interpellation de Renaud Allogho Akoue, brillerait comme un projet d’affaiblissement ou de suppression de la politique de développement du département du Woleu. «Quand on arrête l’acteur principal qui a fait ses preuves, et que l’on attend plus qu’hier des prochaines élections qui planent à l’horizon, la question est  celle-ci : à qui profite l’élimination du département du Woleu, dans le processus national du développement départemental?», a interrogé le porte-parole du collectif des notables.

Les notables ont invité le président Ali Bongo à voir avec les yeux de l’Esprit, ce que les jeunes ne peuvent pas voir avec les yeux de leurs têtes, et d’accorder sa clémence à Renaud Allogho Akoue afin qu’il revienne sur le terrain, pour poursuivre la tâche qu’il lui a été attribuée.

«Notre fils, petit fils, a œuvré aussi bien sur le volet politique et social en aidant veuves, orphelins, les jeunes, les femmes et les vieux pour que tous retrouvent un équilibre social dans la société et partant d’une bonne vision du département du Woleu. Renaud n’est pas allé hors de la politique sociale que prône notre président Ali Bongo», a conclu le porte-parole des notables du Woleu.

 
 

4 Commentaires

  1. JAMES DE MAKOKOU dit :

    Mon Dieu! Dites-moi que je rêve, ILS SONT DEVENUES TOUS DES MALADES MES PARENTS DU WOLEU-NTEM? C’est a peine croyable ce que je viens de lire.
    Vous encourager les voleurs ou qu’ils viennent ? mon Dieu ce pays devrait y avoir un Obiang Nguema comme dirigeant pour remettre les pendules a l’heures.
    IL DEVRAIT ETRE JUGER COMMEE TOUT LE MONDE, ALORS MOI JE VAIS FAIRE UN COLLECTIF DE LIBANAIS OU D’ITALIENS POUR DEMANDER LA CLEMENCE POUR PATRICHI OU POUR IKEA..ET LES AUTRES…NOM MES PARENTS, VOUS NOUS DECCEVEZ PAR VOTRE COLLECTIF A VENIR ICI SOUTENIR UN VOLEUR, VOUS OSEZ CITER LES MIETTES DONNER PAR-CI ET Là , JE NE VOIS AUCUNE ROUTES CREE, AUCUNE ECOLE ET ENCORE MOINS UN HOPITAL FINANCER PAR SES ESCROCS DU GROUPE AJEV…VOUS NOUS FAITES HONTE ET ENCORE JE DOIS VOUS DIRE QUE LES MOT ME MANQUE.
    REGARDEZ PAR VOUS MÊME LA ROUTE DE LIBREVILLE A CHEZ VOUS AU NORD, ET ALLEZ-Y VOIR A EBIBEYIN OU COTE CAMEROUN ….QU’IL PAIE POUR SA MAUVAISE GERANCE .. IL NOUS FAUT DES EXEMPLES COMME CES NOUVEAU RICHES SANS EXPERIENCES PROFESSIONNELLE ET SANS DIPLÔMES UNIVERSITAIRES CONSEQUENT ET MEME SI ON MET DES DIPLOMES ENTRE PARENTHESE, DES GENS QUI DU JOUR AU LENDEMAIN DEVIENNENT DES MULTIMILLIONNAIRES POUR AVOIR DETOURNER ET DONNER DES MIETTES A LA POPULATIONS.. POUR MOI PAS DE COMPATIONS POUR EUX ET ELLES

  2. Gayo dit :

    En volant dans les caisses de la cnamgs qui est en difficulté il a justement saboté la politique sociale nationale. Nul n’est indispensable au Gabon ou au PDG. Tout le monde doit se considérer comme remplaçable. Si c’est avec l’argent de la cnamgs de tous les gabonais qu’il aider vos veuves, orphelins, jeunes et femmes, on a pas besoin d’un Pablo Escobar faisant du mal au pays d’un côté et faisant semblant de faire du bien d’un autre. Un criminel qui fait semblant de faire du social pour se faire bonne conscience, reste un criminel.

  3. tchenko dit :

    REMETTEZ L’ARGENT ! C’EST TROP FACILE !

  4. Maroga Guy dit :

    Mais ou va l’argent qui aurait été volé par tous ces jeunes??
    Ou est parti l’argent soit disant saisi chez Ngoubou et consort???
    En définitive le vrai voleur n’est pas celui à qui profite en finalité le butin???

    Trop de distraction dans ce pays … on a connu des cas cèlèbres comme celui de DIRAMBA (alias petit Léon Mba…. pour la distribution des billets).

    A qui profite définitivement le crime???
    Il paraitait que Magloire Ngambia croupit dans les geoles de sans-famille parceque il ne veut rien remettre de ce qu’il aurait à tort ou à raison emmagasiné???
    Mais quand on remet ça va ou???????

    Arretons de nous faire distraire!!!!!!!!

    La presse pilule de révélations sur de multiples cas de détournement…meme le PM à son lot!!! Pourquoi n’est-il pas aux arrets???

    tous des voleurs au service d’un système!!!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW