En séjour au Gabon, une délégation du groupe Asperbras s’est rendue, mercredi 8 mai, à la Zone économique spéciale de Nkok. «Surpris» par les infrastructures, Francisco Colnaghi, chef de délégation, a montré un intérêt particulier pour cette zone.

Igor Simard présentant la Zone économique de Nkok à la délégation d’Asperbas. © Gabonreview

 

Visite du Guichet unique et du cluster bois le 8 mai. © Gabonreview

Le Gabon qui cherche à capter une bonne part des investissements directs étrangers (IDE) pour booster son économie continue d’intéresser des investisseurs. Le dernier en date, le brésilien Asperbas. En visite de prospection de trois jours au Gabon, la délégation conduite par son directeur général, Francisco Colnaghi, s’est rendue le 8 mai à la Zone économique spéciale (Zes) de Nkok où elle s’est entretenue avec Igor Simard, l’administrateur général.

Après une présentation de cette zone qui stimule l’économie gabonaise, les Brésiliens, accompagnés d’Igor Simard et ses collaborateurs, l’ont visitée du Guichet unique au cluster du bois. À l’issue de la visite, Francisco Colnaghi s’est dit agréablement surpris par les infrastructures de la zone de Nkok. «Avec la production qu’on vient de constater, on a vraiment trouvé que ce sont des industries compétitives», a-t-il déclaré.

Estimant que le Gabon a sa place «en matière de développement des industries internationales», Francisco Colnaghi a fait part de l’intention de son groupe d’investir au Gabon. Si la veille il a fait part de ses ambitions au Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, à travers deux projets “Eau pour tous”, “Santé pour tous”, à Nkok, il n’a pas caché ses ambitions concernant notamment le secteur de l’eau. «C’est la première fois qu’on vient au Gabon et nous avons une très très bonne impression de tout ça», a-t-il apprécié.

© Gabonreview

Le groupe qui intervient dans presque tout le Brésil, est également présent en Afrique, en Europe et en Amérique du Sud dans plusieurs domaines parmi lesquels, l’ingénierie industrielle, l’exploitation minière ou encore l’eau et l’énergie. Le groupe Asperbras est selon différents avis, reconnu pour sa capacité à s’engager dans la diversification tout comme la sécurité économique et financière, et souhaite que le Gabon profite de son expertise.

Si le groupe Asperbas compte investir dans la construction à, Léconi dans la province du Haut-Ogooué, d’un complexe industriel et commercial où seront implantées des industries diverses telles que les dalles préfabriquées, rotomoulage, tuyaux, PVC et tuiles en céramique, Francisco Colnaghi s’est dit impressionné par les potentialités qui s’offrent au Gabon. «Surtout dans la Zone spéciale de Nkok». Igor Simard et ses collaborateurs espèrent l’arrivée du groupe Asperbas à Nkok.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW