A l’heure où les photos retouchées séduisent plus d’une, d’autres préfèrent être retouchées en vrai. Jennifer Ondo en fait certainement partie. Ses photos postées sur sa page Facebook ne laissent personne indifférent tant elle y apparaît comme une “bombasse sexuelle”. La toile s’enflamme !

La Gabonaise Jennifer Ondo, provocante sur la Toile. © Jennifer Ondo

 

Jennifer Ondo. © Jennifer Ondo

Elle fait certainement péter le sex-appealomètre. Avec des yeux de biche, une poitrine généreuse, des fesses rebondies. L’essentiel est réuni pour soutenir son pouvoir de séduction. Elle ? C’est Jennifer Ondo. Cette reine de beauté gabonaise (miss Gabon 2013) qui fêtera ses 27 ans le 2 novembre prochain, a intégré en 2018 le casting de l’émission de télé-réalité «Les perles de Beverly Hills» tournée à Los-Angeles et toujours en cours de production. Mais en attendant son apparition sur le petit-écran, elle affole la toile avec ses photos piquantes qui dévoilent parfaitement les courbes de son «nouveau» corps. Eh oui ! A l’heure où plusieurs filles préfèrent des photos retouchées grâce aux filtres, elle semble avoir opté comme d’autres pour des retouches réelles.

«Ah la magie des opérations. Dieu donne nous longue vie et monnaie», a posté en commentaire un de ses fans. «Chaque jour tu dois déposer fleur chez ton chirurgien c’est un dur à cuire ouais !», a renchéri un autre. «Jennifer Ondo, tu n’es plus une Gabonaise, tu ne ressembles plus à une Gabonaise t’es directement une Américaine. Tu vis le rêve américain à 100% ! Une bombasse de taille genre à la Nicky Minaj. Je valide, point final !», s’est enthousiasmé un troisième.

Chez plusieurs hommes qui contemplent ses photos en bavant, l’adrénaline «grimpe». Certains osent des comparaisons à en blesser plus d’une. «Voici ce que moi j’appelle femme, le reste là ce sont nos amis garçons», a posté l’un d’eux. «Entretenez juste vos femmes messieurs. C’est l’argent qui lave. Voici Jennifer Ondo au Lycée public de Nzeng avec une beauté normale sans artifices. Donc plutôt que de venir dénigrer vos meufs ici avec photo, il faut leur donner de l’argent elles vont aussi aller faire injections pour devenir métisse et ajouter les fesses», a commenté une fille exaspérée par ces commentaires, en s’appuyant sur une ancienne photo de Jennifer Ondo.

Jennifer Ondo. © Jennifer Ondo

Jennifer ne séduit pas tout le monde

Sa métamorphose ne plaît pourtant pas à tout le monde. En plein dans le show-biz, elle tente assurément le tout pour le tout pour avoir une place bien au chaud mais elle est issue d’une société où les valeurs culturelles sont encore sacrées pour beaucoup. «La femme africaine n’a plus de dignité, pitié. Exposer son corps ainsi, devient du commerce quoi», a commenté l’un d’eux. «Toi c’est en dévoilant ton corps au monde que tu penses que t’es une personnalité publique ? Détrompes toi. Tu n’apportes rien et le monde ne se souviendra jamais de ton existence ou de ton passage sur cette terre. Change de vie petite sœur», a renchéri un autre. «Belle carte ! Mais ce corps est un temple de Dieu, il faut bien le couvrir», a pesté un puriste. Eberlué par cette métamorphose, un autre s’est exclamé : «Eh, il y a Satan dans ton corps !».

Ces commentaires «hostiles» sont loin d’émouvoir la «perle de Beverly Hills». A tous ceux qu’elle considère comme ses détracteurs, elle envoie une once d’amour à travers des «bisous». «J’aime mes détracteurs», a-t-elle écrit en guise de légende sur l’une de ses photos tout aussi «piquante».

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Le lieu de résidence détermine la manière d’être des gens. Rien de surprenant à mon avis. “J’aime mes détracteurs” a t-elle écrit. En gros elle assume.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW